Share
Le Bénin met en place un système de vidéo-surveillance pour lutter contre le grand banditisme

Le Bénin met en place un système de vidéo-surveillance pour lutter contre le grand banditisme

Le Bénin met en place un système de vidéo-surveillance pour lutter contre le grand banditisme
Summary:
Le gouvernement béninois a décidé de la mise en place et de l'utilisation d'un système de vidéo-surveillance sur toute l'étendue du territoire du pays, en vue de lutter efficacement contre le grand banditisme, a annoncé mercredi soir à Cotonou, le ministre d'Etat et secrétaire général à la présidence, Pascal Koupaki.

0%

Le Bénin met en place un système de vidéo-surveillance pour lutter contre le grand banditisme

Le gouvernement béninois a décidé de la mise en place et de l’utilisation d’un système de vidéo-surveillance sur toute l’étendue du territoire du pays, en vue de lutter efficacement contre le grand banditisme, a annoncé mercredi soir à Cotonou, le ministre d’Etat et secrétaire général à la présidence, Pascal Koupaki.

« Les actes de grand banditisme dans nos villes ont généralement eu pour cibles, les administrations, les entreprises et établissements tenant des caisses de recettes exposées », a-t-il déclaré.

S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire des membres du gouvernement béninois, M. Koupaki a estimé qu’il n’est pas possible pour les agents de sécurité publique d’être partout à la fois.

« Le recours aux moyens modernes de sécurisation est indiqué. Ainsi, les systèmes de vidéo-surveillance s’imposent comme une solution fiable, capable de contribuer plus efficacement à une meilleure offre de sécurité, par une bonne prévention et une gestion efficiente des cas de grand banditisme », a-t-il souligné.

Pour cet homme politique béninois, il est souhaitable de généraliser la pratique de ces moyens modernes de sécurisation aux agents économiques.

« L’installation et l’utilisation des caméras de surveillance apparaissent nécessaires pour certains lieux et places publics, et aussi certains édifices ou domaines privés susceptibles d’être cambriolés, vandalisés ou profanés », a-t-il précisé, soulignant la nécessité pour le gouvernement béninois de mettre en place ces systèmes de vidéo-surveillance dans le pays.

A cet effet, a-t-il précisé, l’exécutif béninois a instruit les ministres concernés aux fins de prendre les dispositions nécessaires en vue d’amener les régies financières des administrations et des entreprises publiques ou privées d’une part, et les établissements publics, les organismes publics ou privés d’autre part, à avoir recours aux caméras de surveillance, dans les conditions réglementaires. Avec agence

Laisser un commentaire

*