Share
Le classement des pays africains selon la part de population sous-alimentée (Global Hunger Index)

Le classement des pays africains selon la part de population sous-alimentée (Global Hunger Index)

Le classement des pays africains selon la part de population sous-alimentée (Global Hunger Index)
Summary:
Comme chaque année l’IFPRI (International Food Policy Research Institute) réalise son Global Hunger Index, ou Indice de la faim dans le monde, avec, en ligne de mire, les Objectifs de Développement Durable qui visent à éradiquer totalement la malnutrition d’ici 2030. Globalement, depuis 2000, l’humanité a réalisé des progrès importants dans l’accès à l’alimentation. La proportion de population souffrant de dénutrition à diminué de près d’un tiers dans les pays en voie de développement. Il reste tout de même, à ce jour, dans le monde, 795 millions de personnes sous-alimentées.

0%

Le classement des pays africains selon la part de population sous-alimentée (Global Hunger Index)

Comme chaque année l’IFPRI (International Food Policy Research Institute) réalise son Global Hunger Index, ou Indice de la faim dans le monde, avec, en ligne de mire, les Objectifs de Développement Durable qui visent à éradiquer totalement la malnutrition d’ici 2030.

Globalement, depuis 2000, l’humanité a réalisé des progrès importants dans l’accès à l’alimentation. La proportion de population souffrant de dénutrition à diminué de près d’un tiers dans les pays en voie de développement. Il reste tout de même, à ce jour, dans le monde, 795 millions de personnes sous-alimentées.

Depuis 2000, tous les pays dans le monde ont progressé, sauf un seul, le Koweit.

L’Afrique du Nord est parvenue à réduire significativement ce fléau. Quant à l’Afrique subsaharienne, elle progresse vite, mais pas encore suffisamment pour atteindre l’objectif Zéro Faim en 2030.

Le Sénégal, le Ghana et le Rwanda sont à la pointe de ce combat. Ces trois pays sont parvenus en 15 ans à réduire de plus de 50% la proportion de leur population sous-alimentée.

L’Afrique du Sud, le Gabon et l’Ile Maurice se sont hissés au niveau du Maghreb avec un indice ramené aux alentours de 10%.

La palme de la honte revient sans doute à l’Angola qui, en dépit d’un PIB multiplié par plus de 10 en 15 ans, enregistre encore à ce jour un taux de 32,8% de sa population en état de sous-alimentation.

Sur les 118 pays étudiés dans le monde, c’est la République Centrafricaine qui compte le taux le plus élevé, avec 46,1% d’habitants sous-alimentés.

A noter que plusieurs pays africains n’ont pas été référencés dans cet index, faute d’informations suffisantes. Il s’agit de : Burundi, Cap Vert, Comores, RD Congo, Érythrée, Guinée Equatoriale, Libye, Sao Tome, Somalie, Soudan du Sud, Soudan.

173 in-

Classement des pays africains selon la part de population sous-alimentée 

(Rang africain, Pays, Rang mondial, Indice 2000, Indice 2016).

1 Tunise 18

9.0

5.5

2 Algérie 38

14.8

8.7

3 Maroc (sans Sahara) 42

15.6

9.3

4 Afrique du Sud 51

18.7

11.8

5 Gabon 54

18.5

12.0

6 Maurice 57

16.2

13.2

7 Egypte 60

15.3

13.7

8 Ghana 62

29.9

13.9

9 Sénégal 67

37.7

16.5

10 Gambie 70

27.9

20.9

11 Kenya 72

37.6

21.9

12 Mauritanie 77

33.6

22.1

13 Togo 78

38.6

22.4

14 Lesotho 79

32.9

22.7

15 Cameroun 80

40.3

22.9

16 Botswana 81

33.0

23.0

17 Bénin 82

38.1

23.2

18 Swaziland 83

30.9

24.2

19 Nigeria 84

40.9

25.5

20 Côte d’Ivoire 86

31.4

25.7

21 Ouganda 87

39.4

26.4

22 Congo (Rep) 88

37.2

26.6

23 Malawi 89

45.3

26.9

24 Rwanda 91

58.7

27.4

25 Guinée Bissau 91

43.9

27.4

26 Mali 93

43.9

28.1

27 Guinée 93

44.4

28.1

28 Tanzanie 96

42.4

28.4

29 Zimbabwe 99

40.1

28.8

30 Liberia 101

47.4

30.7

31 Burkina Faso 102

48.4

31.0

32 Namibie 103

32.5

31.4

33 Mozambique 104

49.4

31.7

34 Djibouti 105

48.5

32.7

35 Angola 106

57.8

32.8

36 Ethiopie 107

58.5

33.4

37 Niger 109

53.0

33.7

38 Sierra Leone 112

53.9

35.0

39 Madagascar 114

44.2

35.4

40 Zambie 116

50.4

39.0

41 Tchad 117

51.9

44.3

42 Rep Centrafricaine 118

51.5

46.1

A.ECOFIN

Laisser un commentaire

*