Share
Le commandant de la force de la Monusco pour la reprise de la coopération militaire avec les FARDC

Le commandant de la force de la Monusco pour la reprise de la coopération militaire avec les FARDC

Le commandant de la force onusienne en RDC, le général Jean Baillot (France), a exprimé, mercredi 30 septembre à Kinshasa, l’espoir d’une reprise de la coopération militaire entre la force de la Monusco et les FARDC pour neutraliser les groupes armés dans l’Est de la RDC, lors de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies.

A la suite de l’attaque des positions des FARDC à Kashebere, à 35 km au nord-ouest de Masisi-centre (Nord-Kivu), une patrouille d’intervention de la force de la Monusco a été déployée dans la région autour du centre médical de Kashebere.

Des éléments supposés appartenir à l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) ont ouvert le feu sur les membres de la patrouille de la force de la Monusco et blessé un casque bleu.

Le général Baillot  a rappelé, par ailleurs, que des avancées ont été signalées dans le cadre du dialogue stratégique avec le gouvernement, réaffirmant qu’en dépit de l’insatisfaction de certains pour des résultats obtenus jusqu-là que «  nous sommes ici pour exercer des responsabilités politiques et militaires. Notre responsabilité s’exerce exclusivement sur le terrain ».

Le commandement de la force onusienne a fait valoir, en outre, sa volonté de renforcer les règles de discipline au sein de la force. Il s’est réjoui de la réforme des FARDC qui donne déjà de bons résultats. «  Il y a un développement des capacités » des militaires en cours, a-t-il dit.

ACP

Laisser un commentaire

*