Share
Le conflit d’Ukraine a-t-elle servi de prétexte aux américains pour renforce leur capacité militaire ?

Le conflit d’Ukraine a-t-elle servi de prétexte aux américains pour renforce leur capacité militaire ?

Les États-Unis ont annoncé vendredi qu’ils allaient muscler leur aide à l’Ukraine en matière de défense, afin que Kiev puisse assurer la «souveraineté» de son territoire, sur fond de bras de fer américano-russe sur le conflit ukrainien.

Le conflit d’Ukraine a-t-elle servi de prétexte aux américains pour renforce leur capacité militaire ?
Summary:
Les États-Unis ont annoncé vendredi qu’ils allaient muscler leur aide à l’Ukraine en matière de défense, afin que Kiev puisse assurer la «souveraineté» de son territoire, sur fond de bras de fer américano-russe sur le conflit ukrainien.

0%

Le conflit d'Ukraine a-t-elle servi de prétexte aux américains de renforce leur capacité militaires ?

User Rating: 0 (0 votes)

Les États-Unis ont annoncé vendredi qu’ils allaient muscler leur aide à l’Ukraine en matière de défense, afin que Kiev puisse assurer la «souveraineté» de son territoire, sur fond de bras de fer américano-russe sur le conflit ukrainien.

L’annonce intervient 24 heures après que l’Union européenne a de son côté prolongé, pour six mois, de lourdes sanctions économiques contre la Russie pour son implication présumée dans le conflit qui déchire l’est de l’Ukraine depuis plus de trois ans et demi.

«Les États-Unis ont décidé de fournir à l’Ukraine des capacités défensives renforcées (…) pour aider l’Ukraine à bâtir sa défense sur le long terme, défendre sa souveraineté, son intégrité territoriale et se prémunir de toute agression à venir», a écrit dans un communiqué la porte-parole de la diplomatie américaine, Heather Nauert.

«L’aide américaine est entièrement défensive et comme nous l’avons toujours dit, l’Ukraine est un pays souverain» qui a «le droit de se défendre», a précisé Mme Nauert, soulignant l’importance des accords de Minsk, censés instaurer une trêve dans l’est de l’Ukraine.

Début décembre, les États-Unis avaient déjà fermement signifié à la Russie que leurs divergences persistantes sur le conflit en Ukraine faisaient «obstacle à toute normalisation» entre les deux pays, dont les relations sont au plus bas.

Laisser un commentaire