Share
Le Conseil  national de l’Ordre des Architectes et la problématique de l’habitat insalubre.

Le Conseil national de l’Ordre des Architectes et la problématique de l’habitat insalubre.

 

Le Conseil  national de l’Ordre des Architectes a récemment organisé une journée d’étude sur les conséquences de l’habitat insalubre sur l’aménagement urbanistique et le développement régional.

En partenariat avec la wilaya de Beni Mellal- Khénifra et sous le thème « Les constructions anarchiques et leur impact sur l’aménagement urbanistique et le développement régional », le Conseil national de l’ordre des Architectes a récemment organisé une journée d’étude au siège de la Wilaya, à la ville de Beni Mellal.

A l’inauguration de cette rencontre, M Mohamed Dardouri, Wali de la Région Beni Mellal- Khénifra et Gouverneur de la province de Beni Mellal a mis en exergue le rôle primordial que joue l’Architecte dans le développement architectural de la région. M le Wali a ajouté que les monuments historiques par exemple qui forment le patrimoine culturel d’un pays sont l’œuvre d’architectes « Il faut qu’un travail de concertation voie le jour entre les élus, les autorités locales… et les architectes. Il y a un défi à relever, c’est celui des mutations que connait la région dans le domaine urbanistique  et c’est là que la mission de l’Architecte exige opiniâtreté. ..Nous sommes en train de participer à la réalisation de la régionalisation avancée initiée par S Majesté Le Roi Mohammed VI, que Dieu le glorifie »

Par ailleurs, le président de la cellule des Architectes de Beni Mellal, « Cette rencontre est une initiative louable qui s’est concrétisée grâce aux efforts de M Le Wali. Les constructions anarchiques portent atteinte à notre civilisation architecturale. Aussi, faut-il lutter contre ce genre de construction qui a des conséquences fâcheuses sur le plan socioéconomique, culturel… ».

Pour sa part, le président  du Conseil National de l’ordre des Architectes, du Centre a mis l’accent sur l’importance de cette journée d’étude et sur la régionalisation avancée qui participera certes au développement de notre pays.

Lors de cette journée d’étude, il a été procédé à la présentation des activités du Conseil  national de l’ordre des architectes aux provinces de Beni Mellal, d’Azilal et de Fkih Ben Salah. Par la suite, Madame l’Inspectrice régionale de l’habitat et de l’urbanisme et de l’Aménagement du territoire a présenté un exposé portant sur la planification régionale pour l’aménagement du territoire au moment  où M le Directeur de l’Agence urbaine a mis l’accent, lors de son intervention, sur la problématique de l’urbanisme à la région.

Le fil conducteur de cette rencontre a été de jeter des lumières sur les conséquences de l’habitat insalubre sur  l’aménagement urbanistique et le développement régional .Cependant    , il aurait été préférable d’organiser un grand nombre de rencontres qui portent sur cette problématique épineuse qui n’est que la calamité des constructions anarchiques. Personne ne nie les efforts déployés par les autorités locales dans ce domaine. Mais c’est une initiative qui reste encore très timide vu la situation alarmante que ce genre de construction a atteinte. Lors d’une rencontre, nous proposons de ne pas perdre le temps dans la présentation de l’inventaire des conséquences de l’habitat insalubre sur  l’aménagement urbanistique et sur le développement régional. Il faut passer à l’action, élaborer sur le champ une stratégie, un plan d’action… après un vrai diagnostic de la situation. Quelles sont les vraies causes qui sont à, l’origine de cette calamité sociale ? Jusqu’à maintenant, aucune mesure n’est arrivée à mettre fin à ces constructions qui font tache d’huile de jour en jour. Toute vérité n’est pas bonne à dire ?

Nous lançons un appel à M le Wali qui ne ménage aucun effort pour mettre fin à l’habitat insalubre. Mais il faut que tout le monde y participe dans un travail de concertation. Qui plus est, il faut simplifier les procédures de construction surtout pour les familles pauvres. Chaque jour qui passe ne fait qu’empirer la situation qui devient irréversible.

SAID FRIX

MAROC

Laisser un commentaire

WordPress spam bloqué par CleanTalk.