Share
Le HCR met en garde contre la situation alarmante des réfugiés en Afrique de l’Est

Le HCR met en garde contre la situation alarmante des réfugiés en Afrique de l’Est

L’ONU a déclaré dimanche que la situation des réfugiés en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique était alarmante.
« Cette pathétique situation des réfugiés dans la région est causée par une grave pénurie alimentaire et des conflits armés », a déclaré Victoria Akyeampong, chef du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour l’Afrique de l’Est, la Corne de l’Afrique et la région des Grands Lacs.

Le HCR met en garde contre la situation alarmante des réfugiés en Afrique de l’Est
Summary:
L'ONU a déclaré dimanche que la situation des réfugiés en Afrique de l'Est et dans la Corne de l'Afrique était alarmante. "Cette pathétique situation des réfugiés dans la région est causée par une grave pénurie alimentaire et des conflits armés", a déclaré Victoria Akyeampong, chef du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour l'Afrique de l'Est, la Corne de l'Afrique et la région des Grands Lacs.

0%

Le HCR met en garde contre la situation alarmante des réfugiés en Afrique de l'Est

User Rating: 0 (0 votes)

L’ONU a déclaré dimanche que la situation des réfugiés en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique était alarmante.

« Cette pathétique situation des réfugiés dans la région est causée par une grave pénurie alimentaire et des conflits armés », a déclaré Victoria Akyeampong, chef du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour l’Afrique de l’Est, la Corne de l’Afrique et la région des Grands Lacs.

Elle a dit que la situation était également inquiétante dans la région des Grands Lacs, un autre point chaud de la violence politique sur le continent, opposant les milices et les forces gouvernementales.

« La situation est trop alarmante et nous devons mettre au point un mécanisme pour faire face à la crise », a déclaré Mme Akyeampong lors d’une visite au siège de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) à Arusha, en Tanzanie.

Le chef régional du HCR et le secrétaire général de l’EAC, Liberat Mfumukeko, ont convenu de constituer un groupe de travail chargé d’élaborer et de mettre en œuvre un mécanisme régional de gestion des réfugiés.

« Notre région a beacoup souffert depuis longtemps dans le contexte du problème des réfugiés et cela explique pourquoi nous considérons la question des réfugiés comme l’un des domaines critiques de l’intégration régionale », a déclaré M. Mfumukeko.

Laisser un commentaire

*