Share
Le Maroc a signé des contrats d’armement avec les Etats-Unis et l’Europe

Le Maroc a signé des contrats d’armement avec les Etats-Unis et l’Europe

Le Maroc a signé des contrats d’armement avec les Etats-Unis et l’Europe
Summary:
Alors que la tension monte entre le gouvernement marocain et le Front Polisario au sujet du Sahara ocidental, Rabat signe des contrats militaires avec l’Europe et les Etats-Unis. Selon Hespress, suite au voyage à Rabat de Jean-Yves Le Drian, la France a l’intention de conclure de gros contrats avec les forces aériennes et maritimes marocaines.

0%

Le Maroc a signé des contrats d'armement avec les Etats-Unis et l'Europe

Le Maroc a signé un contrat avec la France pour acheter des Rafale. (Photo d’archives)


Alors que la tension monte entre le gouvernement marocain et le Front Polisario au sujet du Sahara ocidental, Rabat signe des contrats militaires avec l’Europe et les Etats-Unis. Selon Hespress, suite au voyage à Rabat de Jean-Yves Le Drian, la France a l’intention de conclure de gros contrats avec les forces aériennes et maritimes marocaines.

Par ailleurs, des autorités militaires marocaines viennent de signer des contrats d’armement d’une valeur de plusieurs millions de dollars avec les Etats-Unis.

Ces informations ont été rendu publiques alors même que le Front Polisario (opposé au contrôle marocain du Sahara occidental) a annoncé qu’il se préparait à une guerre contre le gouvernement marocain d’ici 3 mois.

Jean-Yves le Drian s’est rendu au Maroc le 13 avril pour une visite de trois jours, et il y a rencontré des hauts responsables politiques et militaires marocains.

Un expert militaire marocain a laissé entendre que le ministre français de la Défense, réputé pour conclure de gros contrats militaires, était venu en « gagnant » au Maroc. L’expert a ajouté que ces contrats sont relatifs à la vente de plusieurs avions de combats, dont des Rafale.

Selon Hesprees, le voyage de Le Drian a eu lieu après le soutien de Paris à Rabat au sujet du Sahara occidental qui doit, par ailleurs, faire l’objet d’un vote au Conseil de sécurité de l’ONU très prochainement.

des tensions existent entre le Maroc et l’ONU suite aux déclarations de Ban Ki-moon qui avait qualifié le contrôle marocain du Sahara occidental d’«occupation». Des manifestations ont eu lieu dans les rues de Rabat, malgré les excuses du secrétaire générale de l’ONU. Les différends sur la souveraineté du Sahara occidental remontent en 1975, date du retrait des forces coloniales espagnoles.

Laisser un commentaire

*