Share
Le Nigeria accueille davantage de rapatriés de Libye « 171 Nigérians sont volontairement retournés »

Le Nigeria accueille davantage de rapatriés de Libye « 171 Nigérians sont volontairement retournés »

Le Nigeria accueille davantage de rapatriés de Libye « 171 Nigérians sont volontairement retournés »
Summary:
Au moins 171 Nigérians sont volontairement retournés de Libye mardi à bord d'un avion affrété Nouvelair. L'avion immatriculé TS-1NB a atterri à l'aéroport international Murtala Muhammed, à Lagos, la capitale économique du Nigeria, à environ 16 heures.

0%

Le Nigeria accueille davantage de rapatriés de Libye "171 Nigérians sont volontairement retournés"

Au moins 171 Nigérians sont volontairement retournés de Libye mardi à bord d’un avion affrété Nouvelair.

L’avion immatriculé TS-1NB a atterri à l’aéroport international Murtala Muhammed, à Lagos, la capitale économique du Nigeria, à environ 16 heures.

Les rapatriés comprenaient sept enfants et six nourrissons.

Un autre groupe, composé de 161 Nigérians, avait également quitté volontairement le pays d’Afrique du Nord le 14 février où ils étaient bloqués.

Le nouveau groupe de rapatriés a été ramené par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’ambassade du Nigeria en Libye.

Abike Dabiri-Erewa, assistante spéciale principale du président aux affaires étrangères et à la diaspora, qui s’est adressée aux journalistes à l’aéroport, a félicité l’OIM pour avoir facilité le retour des Nigérians.

Selon elle, le gouvernement nigérian, l’OIM et certains Etats ont mis en place des programmes pour réhabiliter les Nigérians qui ont accepté de retourner volontairement de Libye.

Elle a réitéré l’engagement du gouvernement à l’égard du bien-être des Nigérians dans le monde entier tout en soulignant qu’il s’attaquait à la question des attaques xénophobes contre les Nigérians vivant en Afrique du Sud.

La responsable a qualifié les attaques de honteuses, notant qu’il était erroné de généraliser les Nigérians dans le pays comme des criminels.

Laisser un commentaire