Share
Le Nigeria impose un couvre-feu dans l’État de Kaduna après des conflits communautaires sanglants

Le Nigeria impose un couvre-feu dans l’État de Kaduna après des conflits communautaires sanglants

Le Nigeria impose un couvre-feu dans l’État de Kaduna après des conflits communautaires sanglants
Summary:
L'État de Kaduna dans le nord-ouest du Nigeria a imposé mardi un couvre-feu de 24 heures dans deux districts pour mettre fin aux conflits locaux qui ont éclaté il y a deux jours. Un communiqué mis à disposition de Xinhua indique que le conseil de sécurité de l'État a pris cette décision pour protéger les vies et les propriétés matérielles, et éviter un nouveau recul de l'état de droit dans les districts de Kaura et de Jemaa où les violences ont éclaté dimanche avant de marquer une escalade lundi.

0%

Le Nigeria impose un couvre-feu après des conflits communautaires sanglants

L’État de Kaduna dans le nord-ouest du Nigeria a imposé mardi un couvre-feu de 24 heures dans deux districts pour mettre fin aux conflits locaux qui ont éclaté il y a deux jours.

Un communiqué mis à disposition de Xinhua indique que le conseil de sécurité de l’État a pris cette décision pour protéger les vies et les propriétés matérielles, et éviter un nouveau recul de l’état de droit dans les districts de Kaura et de Jemaa où les violences ont éclaté dimanche avant de marquer une escalade lundi.

Au moins 22 personnes ont été tuées à la suite de ces conflits dans lesquels plus de 50 maisons ont également été incendiées dans plus de cinq communautés de la région troublée du sud de l’État de Kaduna, selon des sources locales.

Les hotilités entre les communautés ont repris dimanche quand des hommes armés ont attaqué une communauté dans le district de Kaura dans cet État.

Au moins sept personnes ont été tuées dans cette attaque, selon Enock Andong, un chef local.

Cette attaque s’est étendue à quatre communautés du district de Jemaa dans cet État lundi, entraînant la mort d’au moins 15 autres personnes, a ajouté M. Andong.

Toutes les agences de sécurité ont reçu pour instruction d’assurer le strict respect du couvre-feu, a déclaré le gouvernement.

Les affrontements entre les éleveurs et les locaux dans les communautés du sud de Kaduna persistent sans être résolus depuis des mois, malgré les efforts des autorités nigérianes pour amener les belligérants à faire une trêve.

Plus de 200 personnes ont été tuées dans les violences dans la région du sud de Kaduna depuis la fin de l’année dernière, selon l’Agence nationale de gestion des catastrophes du Nigeria.

 Xinhua

Laisser un commentaire