Share
Le Nigeria négocie un prêt de 21 milliards $ auprès d’Exim Bank of China pour financer son budget 2016 et des infrastructures

Le Nigeria négocie un prêt de 21 milliards $ auprès d’Exim Bank of China pour financer son budget 2016 et des infrastructures

Le Nigeria négocie un prêt de 21 milliards $ auprès d’Exim Bank of China pour financer son budget 2016 et des infrastructures
Summary:
Le ministre nigérian du Budget et de la Planification nationale, le sénateur Udoma Udo Udoma a annoncé, après sa visite en Chine fin juillet, que le pays est en pourparlers avec la banque chinoise d’import-export China Exim Bank afin d’obtenir un prêt d’un montant de 21 milliards $ pour financer son budget 2016 et réaliser des projets d’infrastructures.

0%

Le ministre nigérian du Budget et de la Planification nationale, le sénateur Udoma Udo Udoma a annoncé, après sa visite en Chine fin juillet, que le pays est en pourparlers avec la banque chinoise d’import-export China Exim Bank afin d’obtenir un prêt d’un montant de 21 milliards $ pour financer son budget 2016 et réaliser des projets d’infrastructures.

Cet emprunt, s’il est obtenu, permettrait de combler le déficit budgétaire du Nigéria qui est estimé à plus de 11,1 milliard $. Il servirait également à financer certains projets d’infrastructures destinés à stimuler la croissance économique.

La banque chinoise aurait déjà octroyé un prêt de 1,8 milliard $ au Nigeria, indique la source.En avril dernier, lors de la visite du président Buhari,  Pékin  avait déjà consenti à prêter 6 milliards $ au Nigeria  pour financer son programme de développement des infrastructures.

En effet, le Nigeria, qui vient de perdre sa place de première puissance économique du continent, traverse une crise économique due notamment à l’effondrement du naira, à la chute des cours du pétrole, aux actes de sabotage de l’industrie pétrolière, aux fuites de capitaux et au terrorisme.  Sa dette globale s’élève à environ 55 milliards $ au 31 décembre 2015 dont 10,9 milliards $ pour la  dette extérieure et 44 milliards $ pour celle intérieure, selon le Bureau de gestion de la dette du pays.

Cette aide financière s’inscrirait dans le cadre de la promesse faite par l’empire du milieu d’investir 60 milliards $ en Afrique pour soutenir 10 programmes de coopération sur trois ans, lors du Forum  sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC) qui s’est tenu à Johannesburg en décembre 2015. A.ECOFIN

Laisser un commentaire