Share
Le plan américain : « L’Iran s’oppose à la partition de l’Irak » (Velayati)

Le plan américain : « L’Iran s’oppose à la partition de l’Irak » (Velayati)

«L’Iran ne partage pas les déclarations des autorités américaines et occidentales évoquant le démembrement de l’Irak», a affirmé le président du Centre de recherches stratégiques du Conseil du discernement du bien de l’Ordre de la RII.

«L’Iran ne s’est pas, seulement, focalisé sur l’Irak. Ce pays suit de près toutes les questions régionales, notamment, les évolutions syriennes», a précisé, ce dimanche, dans l’après-midi, Ali-Akbar Velayati, Président du Centre de recherches stratégiques du Conseil du discernement du bien de l’Ordre de la RII, devant les journalistes, à l’issue de sa rencontre, à Téhéran, avec Ian Kubisch, émissaire des Nations Unies, pour l’Irak, a-t-on appris de Farsnews.
«L’Iran s’oppose à tout projet de désintégration de l’Irak. Pour ce qui est de la Syrie, Téhéran est d’avis que le règlement de la crise, dans ce pays, ne passe pas par une option militaire, il passe plutôt par une solution politique», a indiqué Velayati.
« Lors de cette rencontre, nous nous sommes entretenus des opérations russes, en Syrie, contre le terrorisme, et de la sauvegarde de l’intégrité territoriale de l’Irak, tandis que les deux parties se sont déclarées opposées à la partition de l’Irak », a-t-il ajouté.
«L’un de mes principaux objectifs est de lutter contre le terrorisme, dans la région et en Irak», a, pour sa part, affirmé, Ian Kubisch.
« Le soutien de la RII ne poursuit d’autres objectifs que d’instaurer la stabilité, le confort et le bien-être, en Irak », a déclaré Kubisch, tout en saluant les soutiens de l’Iran à l’Irak.

Afrique Rédaction avec IRIB

Laisser un commentaire