Share
Le Sénégal prévoit de lever entre 500 millions et 1 milliard $ sur les marchés internationaux en 2016

Le Sénégal prévoit de lever entre 500 millions et 1 milliard $ sur les marchés internationaux en 2016

Le Sénégal prévoit de lever entre 500 millions et 1 milliard $ sur les marchés internationaux en 2016
Summary:
Le Sénégal prévoit de lever entre 500 millions et un milliard de dollars sur les marchés internationaux en 2016 pour financer le développement des infrastructures et accélérer la croissance économique, a annoncé le président Macky Sall (photo) dans un entretien publié le 17 mai par l’agence Bloomberg.

0%

Le Sénégal prévoit de lever entre 500 millions et 1 milliard $ sur les marchés internationaux en 2016

 Le Sénégal prévoit de lever entre 500 millions et un milliard de dollars sur les marchés internationaux en 2016 pour financer le développement des infrastructures et accélérer la croissance économique, a annoncé le président Macky Sall (photo) dans un entretien publié le 17 mai par l’agence Bloomberg.

«Cette année, nous allons certainement solliciter les marchés internationaux», a-t-il dit, indiquant que le montant visé sera levé grâce à l’émission d’un eurobond, d’un sukuk ou encore d’obligations samouraïs. «Les fonds récoltés seront entièrement utilisés pour financer des projets d’infrastructures tels que la construction de routes et la production d’électricité. Une petite proportion pourrait être consacrée à des projets dans les secteurs de l’éducation et de la santé», a ajouté M. Sall.

En 2015, le gouvernement sénégalais avait renoncé à lever 500 millions de dollars sur le marché international de la dette en raison du renchérissement des coûts d’emprunt consécutif aux turbulences des marchés financiers et à la chute des cours des matières premières. Mais selon le dernier rapport du Fonds monétaire international (FMI) sur les perspectives de l’économie mondiale, l’économie sénégalaise devrait croître de 6,6% en 2016. Il s’agit du taux de croissance le plus élevé en Afrique subsaharienne après ceux de la Côte-d’Ivoire et de la Tanzanie, d’après les prévisions de l’institution financière multilatérale.

L’Afrique du Sud est à ce jour le seul pays d’Afrique subsaharienne à avoir sollicité le marché international de la dette depuis le début de l’année en cours. La nation arc-en-ciel a émis le 7 avril dernier un eurobond 1,25 milliard de dollars à un taux de 4,875%.

Laisser un commentaire

*