Share
L’État « islamique » n’a rien d’islamique: le wahhabisme veut s’imposer aux musulmans (Nasrallah)

L’État « islamique » n’a rien d’islamique: le wahhabisme veut s’imposer aux musulmans (Nasrallah)

L’État « islamique » n’a rien d’islamique: le wahhabisme veut s’imposer aux musulmans (Nasrallah)
Summary:
En allusion aux crimes des groupes takfiristes, le secrétaire général du Hezbollah libanais a affirmé que le wahhabisme visait à s’imposer par la force aux musulmans.Selon la chaîne d’information libanaise al-Manar, Seyyed Hassan Nasrallah, qui s’exprimait devant une foule d’étudiants libanais, a déclaré que les crimes commis par les groupes takfiristes tout au long des années précédentes étaient considérés comme un massacre collectif.

0%

L'État "islamique" n'a rien d'islamique: Le wahhabisme veut s’imposer aux musulmans (Nasrallah)

Lors d’un discours devant les étudiants libanais, Seyyed Hassan Nasrallah s’est penché sur d’importantes questions régionales, dont la libération d’Alep.

En allusion aux crimes des groupes takfiristes, le secrétaire général du Hezbollah libanais a affirmé que le wahhabisme visait à s’imposer par la force aux musulmans.

Selon la chaîne d’information libanaise al-Manar, Seyyed Hassan Nasrallah, qui s’exprimait devant une foule d’étudiants libanais, a déclaré que les crimes commis par les groupes takfiristes tout au long des années précédentes étaient considérés comme un massacre collectif.

« Tout le monde doit condamner les crimes des takfiristes et quiconque observe le silence est complice de la profanation faite par les takfiristes à l’islam et d’autres religions », a souligné le secrétaire général du Hezbollah.

Évoquant le fait que le wahhabisme cherchait à s’imposer par la force aux musulmans, il a dit que cette idéologie aveugle avait amené certains terroristes à se faire exploser lors des fêtes religieuses des musulmans sunnites.

Il a ajouté que le wahhabisme ne reconnaissait pas la fête d’anniversaire du grand Prophète de l’islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) et que les oulémas wahhabites excommuniaient ceux qui célébraient le jour anniversaire de la naissance du Prophète de l’islam.

Plus loin dans ses propos, Seyyed Hassan Nasrallah a condamné les crimes de Daech, dont les partisans ont brûlé vifs deux soldats turcs en Syrie.

« Jusqu’à quand les pays sponsors du terrorisme vont-ils continuer à soutenir les groupes terroristes et takfiristes ? » s’est-il interrogé.

Il s’est également attardé sur la bataille d’Alep et il a dit : « Ce qui s’est passé à Alep était une bataille compliquée sur laquelle comptaient tous les pays protecteurs du terrorisme. Le soutien accordé aux terroristes à Alep a été dix fois supérieur aux aides accordées à la nation palestinienne au cours des précédentes décennies. La bataille d’Alep a été très disputée et les terroristes armés visaient à prendre le contrôle de cette ville syrienne. »

S’agissant des récentes victoires en Syrie, le secrétaire général du Hezbollah a affirmé qu’elles étaient dues aux dévouements des commandants, de l’armée, des alliés et des combattants de la Résistance.

Évoquant l’échec du plan des ennemis de la Syrie qui voulaient renverser le régime de Damas, il a précisé :

« Après la victoire à Alep, le plan des ennemis consistant à éliminer le régime de Bachar al-Assad est désormais voué à l’échec. Après la victoire, la deuxième phase consiste à se concentrer sur la stabilisation de la sécurité à Alep. La victoire à Alep et l’échec de l’axe de l’ennemi pourront ouvrir de nouveaux horizons sur le plan politique. »

PressTV

Laisser un commentaire