Share
Le Zimbabwe va indemniser les fermiers blancs expropriés lors de la réforme agraire

Le Zimbabwe va indemniser les fermiers blancs expropriés lors de la réforme agraire

Le Zimbabwe va indemniser les fermiers blancs expropriés lors de la réforme agraire
Summary:
«Cette compensation est inscrite dans notre Constitution et de ce que je sais, c'est une obligation constitutionnelle», a déclaré le ministre à l'AFP.M. Chinamasa a également précisé le gouvernement a démarré l'évaluation de la valeur des fermes pour déterminer le montant des indemnisations.

0%

Le Zimbabwe va indemniser les fermiers blancs expropriés lors de la réforme agraire

«Cette compensation est inscrite dans notre Constitution et de ce que je sais, c’est une obligation constitutionnelle», a déclaré le ministre à l’AFP.M. Chinamasa a également précisé le gouvernement a démarré l’évaluation de la valeur des fermes pour déterminer le montant des indemnisations.

«Sur les 6000 fermes qui ont été saisies par le gouvernement, seules 1500 ont été évaluées, et une fois les chiffres obtenus nous pourrons étudier les modalités des compensations», a-t-il précisé, refusant de fournir plus de détail sur le mode de financement de cette opération et les délais de sa mise en œuvre.

L’annonce de l’indemnisation des fermiers blancs intervient alors que le FMI demande au Zimbabwe de mener des réformes économiques, en prélude à une reprise de son aide financière.

La Constitution zimbabwéenne prévoit, en réalité, qu’il incombe à l’ancienne puissance coloniale, le Royaume-Uni, de dédommager les fermiers blancs expulsés de leurs terres lors de la réforme agraire. Menée de manière violente, cette réforme visait en effet, selon le régime de M. Mugabe, à corriger les inégalités raciales héritées de l’époque coloniale. La redistribution des terres retirées aux fermiers blancs avait cependant conduit à une grave crise dans le secteur agricole et à une importante famine.

La réforme agraire et la politique d’indigénisation, laquelle exige que la majorité des parts dans les entreprises soient détenues par des Zimbabwéens noirs, sont à l’origine de la grave crise économique que traverse ce pays d’Afrique australe depuis plusieurs années

Le Zimbabwe prévoit d’indemniser les fermiers blancs expropriés lors de la réforme agraire lancée par le président Robert Mugabe dans les années 2000, a annoncé le ministre des Finances, Patrick Chinamasa, le 11 mars.

Laisser un commentaire

*