Share
Les alliés des américains et Otan : Onde de choc suite à la vidéo de l’exécution d’enfants par l’EI

Les alliés des américains et Otan : Onde de choc suite à la vidéo de l’exécution d’enfants par l’EI

De nouvelles images, montrant l’exécution d’enfants syriens par des terroristes de l’Etat islamique (EI), ont provoqué une véritable onde de choc dans les médias britanniques.

D’après le site Mirror Online, la vidéo, dont l’authenticité n’est pas encore prouvée, a été mise à la disposition des journalistes par un groupe opposé à l’EI dont le quartier général se situe au Yémen.Toujours est-il que la vidéo du massacre n’est pas unique en son genre. L’EI a déjà filmé à plusieurs reprises l’exécution de ses otages, dont le modus operandi devient de plus en plus cruel: les otages sont brûlés à vif, noyés, décapités, égorgés, écrasés par des chars, traînés derrière une voiture roulant à toute vitesse…

Cependant, il serait erroné de penser que les djihadistes n’exécutent personne d’autre que des otages. A la mi-octobre dernière, des combattants de l’EI ont mis à mort nombre de leurs fidèles ayant quitté un champ de bataille aux alentours de la ville de Baïji, au nord-est de l’Irak.

L'exécution d'une otage de l'EI

L’activité du groupe terroriste dépasse régulièrement les territoires de l’Irak et de la Syrie, où il opère principalement. L’Etat islamique a ainsi revendiqué l’attentat suicide perpétré en octobre dernier contre une mosquée chiite de l’est de l’Arabie saoudite, qui aurait fait 21 morts et 81 blessés, dans un communiqué mis en ligne sur des sites islamistes.Le 30 septembre, l’Armée de l’air russe a entamé une opération militaire contre l’EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d’armes, de munitions et de combustible appartenant à l’EI.

ARTV NEWS avec SPUTNIK

Laisser un commentaire