Share
Les portables chinois Transsion rencontrent le succès en Afrique

Les portables chinois Transsion rencontrent le succès en Afrique

Peu de Chinois ont entendu parler de Transsion, un fabricant chinois de portables basé à Shenzhen, mais la marque possède des millions d’utilisateurs en Afrique, où elle est l’une des plus performantes.

Les portables chinois Transsion rencontrent le succès en Afrique
Summary:
Peu de Chinois ont entendu parler de Transsion, un fabricant chinois de portables basé à Shenzhen, mais la marque possède des millions d'utilisateurs en Afrique, où elle est l'une des plus performantes.

0%

Les portables chinois Transsion rencontrent le succès en Afrique

User Rating: 0 (0 votes)

Peu de Chinois ont entendu parler de Transsion, un fabricant chinois de portables basé à Shenzhen, mais la marque possède des millions d’utilisateurs en Afrique, où elle est l’une des plus performantes.

Transsion compte plus de 100 millions d’utilisateurs en Afrique. Ses usines ont une capacité de production totale de 300.000 portables par jour, a indiqué Arif Chowhury, vice-président de la société Transsion Holdings, qui a été fondée en 2006.

« Il y a dix ans, les ventes étaient inférieures à un million et se faisaient principalement en Inde et au Bangladesh. Transsion n’a rencontré le succès que lorsque la société a placé presque toute son attention sur le marché africain », a expliqué M. Chowhury, originaire du Bangladesh.

En 2016, Transsion a produit 79,91 millions de portables, soit 80 fois plus que dix ans auparavant.

Selon le cabinet de conseils en technologie Counterpoint Technology Market Research, Transsion possédait environ 40% de parts de marché en Afrique en 2016, dépassant les plus grands concurrents tels que Samsung et Huawei.

« Transsion en Afrique ressemble à Nokia en Chine il y a plusieurs années. De nombreuses personnes préfèrent ses téléphones », a noté M. Chowhury.

« Pour qu’une société réussisse, elle doit trouver ce que les gens veulent. Les utilisateurs africains aiment les selfies, divers emplacements pour cartes SIM, la possibilité d’utiliser la langue locale, une fonction musicale stable et une durée de vie des batteries plus longue », a-t-il expliqué.

La société a fait travailler 200 techniciens pour améliorer les fonctions de l’appareil photo et calibrer le temps d’exposition pour s’adapter aux peaux plus noires.

« Nous avons des portables à deux, trois, voire quatre cartes, parce qu’il y a beaucoup d’opérateurs de télécommunications en Afrique et qu’il est coûteux d’appeler entre les réseaux », a noté M. Chowhury.

Wang Yanhui, secrétaire général de l’Association chinoise des téléphones mobiles, a indiqué que la réussite de Transsion reposait dans son dévouement envers un marché hautement segmenté.

« De nombreux fabricants chinois de portables ont exploré les marchés étrangers, mais beaucoup ont échoué, car ils n’avaient pas travaillé sur leur marque », a expliqué M. Wang.

Transsion a rencontré un grand succès en vendant des portables bon marché, a-t-il noté.

« S’ils veulent continuer à gagner, ils doivent travailler sur les technologies et produire davantage de portables intelligents », a-t-il ajouté.

Selon les prévisions du cabinet de recherche Ovum dans un rapport, le nombre d’abonnements mobiles en Afrique passera à 1,33 milliards d’ici fin 2021.

« La prise de haut débit mobile augmentera fortement, alors que les opérateurs continuent à déployer les réseaux 3G et 4G et au fur et à mesure que les smartphones deviennent de plus en plus abordables », indique le rapport.

Le nombre de connexions de smartphones sur le continent devrait atteindre 929,9 millions d’ici fin 2021, selon le rapport.

Laisser un commentaire

*