Share
Cette question revient souvent  : Les services secrets allemands finançaient-ils, Al-Qaïda?

Cette question revient souvent : Les services secrets allemands finançaient-ils, Al-Qaïda?

Le parquet fédéral allemand a ouvert une enquête à l’encontre de deux employés de l’Office fédéral de protection de la constitution soupçonnés d’avoir transféré de l’argent pour le compte du groupe terroriste Al-Qaïda.

L’enquête se base sur l’information révélée par Irfan Peci, un islamiste recruté par des employés de l’Office fédéral de protection de la constitution (BFV), dans son livre intitulé « Djihadiste », rapportent les médias allemands.

Il a annoncé que son curateur lui avait donné 500 euros afin qu’il les transfère à un des dirigeants principaux du groupe terroriste Al-Qaïda afin de prouver qu’il était digne de confiance. Selon M.Peci, le curateur savait que cet argent était destiné à Al-Qaïda. Il avait malgré tout validé la transaction après avoir reçu l’approbation d’un employé du département juridique.

Mais ce n’est pas tout. Peci a également fait parvenir 300 euros au groupe « Les Moudjahidines talibans allemands » au vu et au su du curateur.

Le député du Bundestag (parlement allemand) Hans-Christian Ströbele a exigé que le parquet examine les circonstances de l’affaire sans tenir compte des fonctions des suspects. Il a ajouté que le financement des terroristes par les contribuables allemands était inacceptable.

Les deux prévenus encourent une peine de 5 ans d’emprisonnement pour collaboration avec les terroristes.

Le Conseil de sécurité de l’Onu a reconnu Al-Qaïda et tous les groupes liés à cette organisation comme une menace à la paix et à la sécurité internationale. SPUTNIK

 

Laisser un commentaire