Share
L’escroquerie des Tshisekedi ! Pré-dialogue secret Udps-Pouvoir : Franck Diongo éventre le boa

L’escroquerie des Tshisekedi ! Pré-dialogue secret Udps-Pouvoir : Franck Diongo éventre le boa

(KINSHASA)- L’opposant Franck Diongo, président du Mouvement Lumumbiste Progressiste a dévoilé, en prévision du dialogue, le lieu, les participants et le contenu des récentes négociations secrètes entre les délégués du régime Kabila et ceux de l’Udps. Le président du Front Anti-dialogue-FAD rappelle que le devoir de vérité l’impose à
donner toutes les informations au peuple congolais. L’élu de la Lukunga dit avoir réuni tous les détails grâce aux patriotes congolais membres du FAD se trouvant au pays et à l’étranger. Il précise que les deux parties se sont retrouvées pendant une semaine à Rome en Italie soit du 11 au 17 aout. Des informations recoupées par le président du
Mlp renseignent que les négociateurs de l’Udps sont partis en deux groupes. Le premier groupe constitué de Norbert Yamba Yamba, Claude Mamba et Rubens Mikindu, est parti le 10 aout par Turkish Airlines alors que Me Jean Joseph Mukendi est parti seul, le jour suivant soit- le 11 aout par un vol régulier de la compagnie belge, Sn Bruxelles
Airlines. Les travaux ont eu lieu dans la villa Borghes à Sofitel Hôtel où 27 personnes étaient présentes. Maitre Joseph Mukendi conduisait la délégation de l’
 
Udps alors que celle du pouvoir était chapeautée par Kalev Mutond, le patron de l’Agence nationale des renseignements. Me Mukendi était accompagné de trois personnes à savoir Norbert Yamba Yamba, Claude Mamba et Rubens Mikindu. Dans l’autre camp, Me Néhémie Mwilanya, le directeur de cabinet du chef de l’état, Me Nkulu Kilombo et François Mwamba étaient aussi de la partie. De quoi ont-ils parlé ?, le chercheur Franck Diongo indique qu’ils ont abordé tous les aspects majeurs du dialogue mais ils ne se sont mis d’accord que sur deux points. Le format de quinze participants dans chaque groupe et la co-médiation interne et internationale avec des acteurs à désigner consensuellement. Mais d’autres points tel que la cohabitation les a divisés et les deux parties ont promis de poursuivre les discussions pour arriver au compromis, précise l’élu de la Lukunga. Et Diongo de s’interroger : ‘‘ Pour quelle motivation, pour quel intérêt, l’Udps et le pouvoir ont fait ces négociations en cachette’’. Pour lui, le dialogue présente un caractère dangereux pour le pays. Il appelle les acteurs de deux parties à rendre public au plus vite les résultats de leurs négociations. ‘‘Ce qui est choquant et énervant, ce que la facture a été payée par le trésor public- hôtel et restauration pour les 27 personnes qui étaient présentes pendant une semaine à Sofitel à Rome en Italie’’, a dénoncé le radical opposant. Le leader du Mlp pense que le dialogue est une trahison et une supercherie qui va conduire le président Kabila de se représenter au-delà de ses deux mandats lui reconnus par la constitution. En termes de solutions pour résoudre la crise actuelle, le président du Front anti-dialogue propose au président Kabila de se désengager de la logique du dialogue et de se préparer au passage civilisé du pouvoir en décembre 2016. Aujourd’hui, la demande nationale, c’est le départ de M. Kabila du pouvoir, dit-il. Au sujet de l’Udps dont il reconnait avoir appris auprès de son leader Etienne Tshisekedi, le sens du combat de la liberté et de la démocratie, Diongo est tranchant : Aujourd’hui, ce n’est pas hier.
 
Il insiste que depuis 1990 à ces jours, le peuple congolais a pris conscience parce que les réalités, répète-t-il, ne sont plus les mêmes. Tout leader qui se détournera de la volonté du peuple sera combattu. L’élu de la Lukunga promet de s’opposer à tout le monde même à Etienne Tshisekedi qu’il considère comme son maitre. ‘‘Je m’opposerai à tout le monde même à mon maître Etienne Tshisekedi auprès de qui j’ai beaucoup appris. Le disciple applique ce qu’il a pris à son maitre contre lui-même’’, gronde-t-il. En outre, il s’est attaqué aux propos qu’il juge xénophobes et séparatistes du député Ne Mwanda Nsemi, au discours propagandiste de Kin Kiey Mulumba et aux thèses de glissement de Lambert Mende. Discours, propos et thèses qu’il trouve totalement déconnecté des réalités politiques actuelles
où le peuple est prêt à s’assumer.
7sur7

1 CommentaireSur cette publication

  1. Qu’avons nous fais pour meriter ce qui nous arrive,c’est toujours par un coup d’etat que tout derape à l’exemple de Mobutu vs Kasavubu,Lumumba etccc.Laurent vs Joseph c’est quoi au juste notre pays est il gouverné ou ingouverné? La constution celui qui la modifier oui ou non?et maintenant que veut il où est son patriotisme et ses discours qu’en fait ils?Il y a t’il une main etrangére pour diabolisation du grand Congo ou quoi?Mais dans tout ça nous avons en mémoir l’histoire du maréchal comme lui si tel est le cas le général peut rester l’autre avait dit jamais il n’a passé une nuit à l’hopital le jour où il y entra c’était tout,l ‘histoire de l’aeroport de Ndjili Mobutu asumbi na bilamba ekolanda Joseph wait and see…..

    Répondre

Laisser un commentaire

*