Share
La Gambie dévalisée: l’ex-président Yahya Jammeh accusé d’avoir vidé les caisses du pays

La Gambie dévalisée: l’ex-président Yahya Jammeh accusé d’avoir vidé les caisses du pays

Avant de partir en exil samedi, l’ancien président gambien Yahya Jammeh a volé des millions de dollars dans les caisses de l’Etat, a accusé dimanche un conseiller de son successeur Adama Barrow.

“Au moment où nous prenons en main le gouvernement, la Gambie est en détresse financière”, a affirmé un proche conseiller du nouveau chef de l’Etat gambien, toujours réfugié à Dakar depuis la mi-janvier.

Selon lui, “en l’espace de deux semaines, 500 millions de dalasi ont été retirés” par Yahya Jammeh, soit près de 11 millions de dollars.

Ces accusations tombent le jour où une mission militaire ouest-africaine se déploie pour “sécuriser” le territoire.

“Sécurité encore fragile”

Le nouveau président Adama Barrow souhaite rentrer “dès que possible”, a encore confirmé dimanche son conseiller, lors d’une conférence de presse à Dakar. Mais “la sécurité en Gambie est encore fragile”, a-t-il souligné.

Dans une déclaration lue en son nom par son conseiller, Adama Barrow dit souhaiter “que les forces de la Micega (la Mission de la Cedeao en Gambie) restent en Gambie jusqu’à ce que la situation générale sur le plan de la sécurité y ait été globalement rétablie”. Avec Agence

Laisser un commentaire