Share
LIBYE: 40 MORTS DANS DES HEURTS ENTRE TRIBUS RIVALES DANS LE SUD

LIBYE: 40 MORTS DANS DES HEURTS ENTRE TRIBUS RIVALES DANS LE SUD

Un combattant de la milice Fajr Libya lors d’affrontements à Bir al-Ghanam, le 19 mars 2015 | AFP/Archives | MAHMUD TURKIA


Au moins 40 personnes ont péri dans des affrontements qui ont opposent depuis une semaine des tribus libyennes rivales dans le sud-est libyen, selon un responsable local.

« Au moins 40 personnes ont été tuées et des dizaines blessées, la plupart des hommes armés, dans des affrontements entre la tribu des Toubous et celle de Touaregs », a indiqué ce responsable joint par l’AFP à Sebha, 750 km au sud de Tripoli.

Le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale a exhorté, dans un communiqué, les deux tribus à « cesser les combats et à régler leur différend par le dialogue ». Il a déploré ces violences récurrentes dans ces régions, selon lui dues aux « luttes pour le pouvoir politique et économique ».

Cette dernière flambée de violences a provoqué l’exode de plusieurs centaines de familles, selon le responsable de Sebha.

La Libye a sombré dans l’anarchie après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, et les milices y font la loi. Une coalition de milices notamment islamistes, Fajr Libya, s’est emparée en 2014 de Tripoli, poussant le gouvernement reconnu par la communauté internationale, ainsi que le Parlement, à s’exiler dans l’est du pays.

Sous les auspices de Fajr Libya, un gouvernement rival s’est auto-proclamé à Tripoli.

Les Toubous, à la peau noire, qui vivent à cheval sur la Libye, le nord du Tchad et du Niger, sont impliqués depuis février dans des affrontements meurtriers avec des tribus locales du sud du pays, notamment à Koufra et Sebha.

Laisser un commentaire

*