Share
L’intervention militaire de Cameron et Sarkozy en Libye a déclenché une nouvelle poussée de violences et de terrorisme dans le monde.

L’intervention militaire de Cameron et Sarkozy en Libye a déclenché une nouvelle poussée de violences et de terrorisme dans le monde.

L’intervention militaire du gouvernement Cameron en Libye a déclenché une nouvelle poussée de violences et de terrorisme dans le monde.

Le quotidien britannique The Independent a publié un article avec pour thème l’intervention britannique en Libye.

 » La Libye est tombée entre les mains des extrémistes à l’issue de l’intervention militaire de l’Occident. Les frappes de l’Otan ont encore intensifié la violence dans ce pays de l’Afrique maghrébin. La Libye est donc devenue un pays hors-la-loi dont le chaos a même touché d’autres pays. Les armes, qui ont été envoyées en Libye, tuent aujourd’hui dans une vingtaine de pays d’autant plus que le chaos prévalant en Libye est à l’origine du déclenchement de la guerre et de l’émergence du terrorisme dans une dizaine de pays. A titre d’exemple, les hostilités qui se voient au nord du Mali sont parmi les plus dangereuses et les plus sanglantes dans le monde, aux yeux de l’ONU.

L’effondrement de la Libye a donné un coup de pouce à l’émergence des « groupes criminels lourdement armés » en Tunisie, en Algérie, au Niger, au Tchad, au Soudan et en Egypte.

Même Daech a bénéficié du chaos dans lequel s’enfonce la Libye. C’est bien en Libye que les terroristes de Daech ont pu accéder aux géants réserves d’armes, aux ports et aux champs pétroliers. En plus, la branche libyenne de Daech a fait de ce pays un centre actif de recrutement de nouveaux membres. Il ne faut pas oublier que la branche tunisienne de Daech est téléguidée par la Libye.

L’escalade de violences en Libye, cadeau de l’intervention de l’Occident et du gouvernement britannique de Cameron, a laissé dans son sillage des milliers de morts, 425.000 déplacés et un million de réfugiés « . (Photo: REUTERS)

Laisser un commentaire