Share
L’ONU commémore le 23e anniversaire du génocide rwandais

L’ONU commémore le 23e anniversaire du génocide rwandais

Du 7 avril à juillet 1994, plus de 800.000 personnes, majoritairement des Tutsis (ethnie minoritaire), mais aussi des Hutus (communauté majoritaire) et des membres d’autres ethnies, ont été systématiquement assassinées au Rwanda, selon l’ONU.

L’ONU commémore le 23e anniversaire du génocide rwandais
Summary:
Du 7 avril à juillet 1994, plus de 800.000 personnes, majoritairement des Tutsis (ethnie minoritaire), mais aussi des Hutus (communauté majoritaire) et des membres d’autres ethnies, ont été systématiquement assassinées au Rwanda, selon l’ONU.

0%

L’ONU commémore le 23e anniversaire du génocide rwandais

Du 7 avril à juillet 1994, plus de 800.000 personnes, majoritairement des Tutsis (ethnie minoritaire), mais aussi des Hutus (communauté majoritaire) et des membres d’autres ethnies, ont été systématiquement assassinées au Rwanda, selon l’ONU.

L’Organisation des Nations unies (ONU) a commémoré, vendredi, le 23e anniversaire du génocide rwandais, ayant eu lieu du 7 avril 1994 à juillet de la même année.

Le Secrétaire général de l’Organisation internationale, António Guterres, a, à cette occasion, appelé à « tirer les leçons de cette tragédie et à faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais », lit-on dans un communiqué publié, la m^me journée, sur le site officiel des Nations unies.

Adressant un message aux Africains et à la communauté internationale, il a affirmé : « Aujourd’hui, nous avons une pensée pour toutes les personnes qui ont péri lors du génocide au Rwanda il y a 23 ans…Nous rendons également hommage aux survivants. Nous reconnaissons les souffrances qu’ils ont endurées, le courage dont ils ont fait preuve et les épreuves difficiles qu’ils continuent de traverser. »

Insistant sur la prise au sérieux des signes avant-coureurs des génocides, il a poursuivi : « La prévention des génocides et d’autres crimes odieux est une responsabilité partagée et un devoir essentiel du système des Nations Unies ».

En 1994, plus de 800.000 personnes, majoritairement des Tutsis (ethnie minoritaire), mais aussi des Hutus (communauté majoritaire) et des membres d’autres ethnies, ont été systématiquement assassinées au Rwanda, selon l’ONU.

Le 7 avril, date de début du génocide de 1994 au Rwanda, a été fixé par l’Assemblée générale des Nations Unies comme la Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda. AA/ Tunis/ MA

Laisser un commentaire

*