Share
L’ONU encourage l’Angola à organiser des élections justes et exemplaires et insiste pour des élections en RDC

L’ONU encourage l’Angola à organiser des élections justes et exemplaires et insiste pour des élections en RDC

Luanda – L’Organisation des Nations Unies (ONU) ont exhorté vendredi les autorités angolaises à organiser des élections justes, transparentes, pacifiques et exemplaires.

Vice-président de la République, Manuel Vicente, reçoit Said Kjinnt, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU

L’ONU encourage l’Angola à organiser des élections justes et exemplaires et insiste pour des élections en RDC
Summary:
Luanda - L'Organisation des Nations Unies (ONU) ont exhorté vendredi les autorités angolaises à organiser des élections justes, transparentes, pacifiques et exemplaires. Vice-président de la République, Manuel Vicente, reçoit Said Kjinnt, l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU

0%

L'ONU encourage l'Angola à organiser des élections justes et exemplaires et insiste pour des élections en RDC

User Rating: 0 (0 votes)

Vice-président de la République, Manuel Vicente, reçoit Said Kjinnt, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU


Luanda – L’Organisation des Nations Unies (ONU) ont exhorté vendredi les autorités angolaises à organiser des élections justes, transparentes, pacifiques et exemplaires.

Vice-président de la République, Manuel Vicente, reçoit Said Kjinnt, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU

L’ENVOYÉ SPÉCIAL DU SECRÉTEIRE GÉNÉRAL DE L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES, SAID DJINNTPHOTO: PEDRO PARENTE

C’est ce qu’a dit l’envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la région des Grands Lacs, Said Djinnit à la fin d’une audience que lui a accordée le vice-président de la République d’Angola, Manuel Vicente, en présence du ministre angolais Relations extérieures, Georges Chikoti.

Said Djinnit a fait savoir qu’il avait assuré le vice-président angolais de la disponibilité totale des Nations Unies et ses institutions pour soutenir l’Angola dans la création de conditions pour les élections pacifiques, transparentes et exemplaires pour le bien du pays, de la région et de l’Afrique en général.

L’envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU a dit avoir abordé avec son interlocuteur la nécessité du renforcement du partenariat entre l’Angola, l’Union africaine et des Nations Unies pour la stabilité dans la région des Grands Lacs et l’appui à la tenue des élections libres en République démocratique du Congo (RDC).

Selon le diplomate, la présence de groupes armés dans l’est de la RDC, ainsi que la situation d’instabilité dans la région de Kassaï, à la frontière de l’Angola, provoque des conséquences négatives dans la sécurité et la préparation du processus électoral dans ce pays.

D’autre part, l’envoyé du secrétaire général de l’ONU a dit que, lors de l’audience, ils s’étaient également penchés sur d’autres processus électoraux « difficiles » comme ceux du Burundi et de la République centrafricaine (RCA). ANGOP

Laisser un commentaire

*