Share
Soudan du Sud voulu par l’occident : Un lourd bilan humain lourd dans la guerre au Sud-Soudan

Soudan du Sud voulu par l’occident : Un lourd bilan humain lourd dans la guerre au Sud-Soudan

L’ONU : 50 000 personnes ont été tuées dans la crise du Soudan du Sud. L’Agence de presse iranienne Irna a rapporté qu’une haute autorité de l’ONU a déclaré jeudi qu’au moins 50 000 personnes ont été tuées dans la guerre civile du Soudan du Sud qui a commencée en 2013.

D’après le communiqué du site Africa News: « Cette autorité onusienne a aussi ajouté que plus de 2 millions de personnes ont été déplacées au cours de cette guerre. Elle a par ailleurs informé que ce bilan pouvait s’aggraver car les parties en conflit traînent pour appliquer l’accord sur la paix. Au moins 200 personnes parmi les déplacés vivent dans des campements de l’ONU.

Le Sud-Soudan accuse un lourd bilan de pertes humaines dans cette guerre civile déclenchée par une querelle entre le président sud-soudanais et son adjoint.

Le président soudanais, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, sont parvenus à un accord de partage il y a quelques temps, afin notamment que Machar reprenne son poste d’adjoint au président.

La communauté internationale suit les changements qui surviennent de jour en jour au Soudan du sud et l’Amérique a menacé le pays de sanctions si les parties en conflit ne parvenaient pas à un accord effectif.

Par ailleurs, l’Angola, a adopté la semaine dernière un embargo sur les armes à l’encontre du Soudan-Sud ; ce qui n’a pas été apprécié par la Russie.

Les conflits au Sud-Soudan ont commencé avec la querelle entre le président et son adjoint et ont abouti à une série de dégâts humains causés sur fond de vengeance et menant ce pays pauvre de l’Afrique à un abîme causé par la fragmentation ethnique.

Selon les experts, en dépit de la signature d’un accord de paix au Sud-Soudan, le pays n’est pas revenu au calme et d’autres milices se souciant peu des dispositions de l’accord de paix se sont maintenant mêlées au conflit en causant des troubles dans tout le pays.

Laisser un commentaire

*