Share
L’UA exprime ses regrets, quant à la poursuite des tueries, au Burundi   

L’UA exprime ses regrets, quant à la poursuite des tueries, au Burundi  

Le Commissariat pour la paix et la sécurité de l’Union Africaine, (UA), a exprimé ses regrets, quant à la poursuite des affrontements et des tueries, au Burundi.

Lors d’une conférence de presse, tenue en marge de la 2ème réunion internationale sur la paix et la sécurité, en Afrique, à Dakar, la capitale sénégalaise, Ismail Charki, le Commissaire à la Paix et la Sécurité de l’UA, a qualifié d’insupportables les tueries engendrées par les affrontements, qui sont, quotidiennement, déclenchés, au Burundi, a-t-on appris, mercredi, du site d’information Nil Online.

«Le gouvernement du Burundi et tous les groupes impliqués dans ces incidents doivent négocier, pour mettre fin aux crimes et instaurer la paix», a ajouté Ismail Charki.
«Le dialogue entre les parties en conflit, au Burundi, est la meilleure solution possible, pour mettre fin à la crise, dans ce pays», a-t-il précisé.
Dans le cadre de ses propositions, pour résoudre la crise, au Burundi, le Conseil de Paix et de sécurité de l’UA a demandé l’augmentation du nombre des observateurs militaires et des défenseurs des droits de l’Homme, dans ce pays, de 30 à 100.
ARTV NEWS

Laisser un commentaire