Share
Lubumbashi : le ministère public requiert 30 mois de prison contre le major Ilunga Makala au degré d’appel

Lubumbashi : le ministère public requiert 30 mois de prison contre le major Ilunga Makala au degré d’appel

Le major magistrat Wawina, officier du ministère public à l’auditorat près le tribunal militaire de garnison de Lubumbashi, a fait, jeudi 23 juillet en audience publique, sa réquisition devant la Cour militaire du Katanga, dans la cause qui oppose l’organe de la loi au major Ilunga Makala de la PNC groupe mobile d’intervention poursuivi pour violation de consigne en proposant 30 mois de servitude pénale à charge du prévenu.

Il lui est reproché par le parquet militaire d’avoir violé la consigne qui lui avait été donnée le 06 avril 2014, alors qu’il dirigeait une patrouille de la police groupe mobile d’intervention à Lubumbashi en procédant par des arrestations des conducteurs des motos, jusqu’à créer une vive tension entre sa troupe et la population du quartier Congo dans la commune de la Ruashi. Les incidents dont il porte la responsabilité ont coûté la vie à un homme et une femme blessée et plusieurs dégâts matériels.

Cinq autres éléments de la police faisant partie de son équipe ont été également proposés à la même peine. Le jugement sera rendu sous peu par la Cour militaire de Lubumbashi, indique-t-on après cette audience.
Lubumbashi, ACP

Laisser un commentaire