Share
Lubumbashi : Toujours la répression de la Kabilie ! Le militant de l’Unafec interpellé par la police

Lubumbashi : Toujours la répression de la Kabilie ! Le militant de l’Unafec interpellé par la police

Le Général Zazou, surnom du responsable de la jeunesse de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (Unafec) dont l’interpellation a été à la base des échauffourées entre la police et les jeunes de l’Unafec à Lubumbashi aurait appréhendé, torturé et séquestré un citoyen au siège de l’Unafec.

Le commissaire provincial de la police du Haut Katanga, le général Jean-Bosco Galenga a fait cette déclaration mardi 10 novembre quelques heures après des incidents qui ont fait de nombreux blessés dans les rangs de l’Unafec.

«Le temps de milice est révolu», a déclaré le général Jean-Bosco Galenga, promettant une politique de « tolérance zéro » pour tout un individu ou groupe d’individus qui s’arrogeraient les prérogatives de la puissance publique.

Jean-Bosco Galenga a par ailleurs reconnu la réquisition, par l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) de deux véhicules de l’Unafec.

«Ces véhicules ont des vitres teintées et roulent sans plaque d’immatriculation», a affirmé le responsable de la police provinciale. Ces automobiles seraient aussi impliquées dans les allégations d’enlèvements sur lesquelles la police enquête en ce moment, a-t-il précisé.

Après les échauffourées entre jeunes de l’Unafec et éléments de la police, le calme est revenu dans la commune de la Kenya mardi soir, a indiqué Jean-Bosco Galenga. OKAPI

Laisser un commentaire