Share
L’UE adopte des mesures restrictives contre sept responsables RDcongolais

L’UE adopte des mesures restrictives contre sept responsables RDcongolais

L’UE adopte des mesures restrictives contre sept responsables RDcongolais
Summary:
L'Union européenne (UE) a adopté, lundi, des mesures restrictives contre sept responsables congolais "impliqués" dans les dernières violences commises à l'égard de manifestants, a annoncé le Conseil européen dans un communiqué.

0%

L'UE adopte des mesures restrictives contre sept responsables RDcongolais

Il s’agit d »‘individus qui occupent des positions de responsabilité dans la chaîne de commandement des forces de sécurité congolaises qui ont fait un usage disproportionné de la force », selon l’UE.

L’Union européenne (UE) a adopté, lundi, des mesures restrictives contre sept responsables congolais « impliqués » dans les dernières violences commises à l’égard de manifestants, a annoncé le Conseil européen dans un communiqué.

« Les violences qui ont causé la mort d’au moins cinquante personnes les 19 et 20 septembre à Kinshasa constituent de graves violations des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, attestées par plusieurs observateurs y compris le Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’Homme », rappelle le communiqué.

Partant de ce constat, le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, réuni lundi, a pris la décision « d’imposer des mesures restrictives en matière de déplacements et un gel des avoirs à l’égard de sept individus qui occupent des positions de responsabilité dans la chaîne de commandement des forces de sécurité congolaises qui ont fait un usage disproportionné de la force », rapporte la même source.

L’Union européenne a en outre appelé gouvernement de la RDC à coopérer à une enquête transparente et indépendante ayant pour objectif de traduire en justice les responsables des violences.

Se disant « gravement préoccupée » par la situation politique en République Démocratique du Congo (RDC), l’UE a souligné que « le 19 décembre, date qui marque l’échéance constitutionnelle du mandat du président Kabila, reste entourée d’incertitudes et de risques, après les récents épisodes de répression et de violations des droits fondamentaux ».

Elle estime qu’ « un nouveau gouvernement allant au-delà de cette date doit fonder sa légitimité sur un cadre politique défini de manière claire et inclusive, faute de quoi les relations avec l’Union européenne en seraient affectées ».

L’Union européenne rappelle, enfin, qu’elle a soutenu toutes les initiatives visant l’apaisement des tension en RDC notamment « la médiation en cours des évêques catholiques de la RDC », appelant tous les acteurs politiques tant du côté du gouvernement que de l’opposition à entendre leur appel à la responsabilité et à la bonne volonté, et à se saisir pleinement de leurs bons offices.

En vue de l’échéance du 19 décembre, l’Union européenne appelle donc les Congolais à faire preuve de retenue et à privilégier la voie du dialogue en récusant toute violence.

Voici la première liste des oppresseurs du peuple congolais sanctionnés par l’Union européenne:
1. Kanyama Tshisiku Celestin, alias Kanyama Celestin Cishiku Antoine, alias Kanyama Cishiku Bilolo Célestin, alias Esprit de mort.
Né le 4.10.1960 à Kananga. Nationalité: congolaise-RDC. Numéro de passeport: OB0637580 (valable du 20.5.2014 au 19.5.2019);
A obtenu un visa Schengen, no 011518403, délivré le 2.7.2016;
2. John Numbi Banza Tambo, alias John Numbi Banza Ntambo; alias Tambo Numbi.
Né le 16.8.1962 à Jadotville-Likasi-Kolwezi. Nationalité: congolaise-RDC.
3. Gabriel Amisi Nkumba, alias «Tango Fort»; alias «Tango Four».
Né le 28.5.1964 à Malela. Numéro de carte d’identité militaire: 1-64-87-77512-30. Nationalité: congolaise-RDC;
4. Delphin Kahimbi Kasagwe, alias Delphin Kayimbi Demba Kasangwe, alias Delphin Kahimbi Kasangwe, alias Delphin Kahimbi Demba Kasangwe, alias Delphin Kasagwe Kahimbi.
Né le 15.1.1969 (ou le 15.7.1969) à Kiniezire/Goma. Nationalité: congolaise-RDC. Numéro de passeport diplomatique: DB0006669 (valable du 13.11.2013 au 12.11.2018);
5. Gaston Hughes Ilunga Kampete, alias Hugues Raston Ilunga Kampete.
Né le 24.11.1964 à Lubumbashi, numéro de carte d’identité militaire: 1-64-86-22311-29. Nationalité: congolaise-RDC;
6. Ferdinand Ilunga Luyoyo. Né le 8.3.1973 à Lubumbashi.
Numéro de passeport: OB0260335 (valable du 15.4.2011 au 14.4.2016). Nationalité: congolaise-RDC;
7. Roger Kibelisa Ngambaswi. Nationalité: congolaise-RDC.

ARTV NEWS

Laisser un commentaire