Share
L’UE derrière le nouveau maître de la Gambie et relance  son aide après deux ans de suspension

L’UE derrière le nouveau maître de la Gambie et relance son aide après deux ans de suspension

L’UE derrière le nouveau maître de la Gambie et relance son aide après deux ans de suspension
Summary:
L'Union Européenne a promis jeudi 75 millions d'euros (80 millions de dollars) au nouveau gouvernement de la Gambie. Ce financement intervient deux ans après la suspension de l'aide de l’UE au pays, en raison des violations des droits de l'homme observées par la communauté internationale.

0%

L'UE derrière le nouveau maître de la Gambie et relance son aide après deux ans de suspension

Le président Adama Barrow lors de la conférence de presse dans sa résidence, à Banjul, le 28 janvier 2017.© REUTERS/Thierry Gouegnon


L’Union Européenne a promis jeudi 75 millions d’euros (80 millions de dollars) au nouveau gouvernement de la Gambie. Ce financement intervient deux ans après la suspension de l’aide de l’UE au pays, en raison des violations des droits de l’homme observées par la communauté internationale.

L’UE avait gelé 33 millions d’euros d’aide à la Gambie, l’un des pays les plus pauvres du monde, après que le gouvernement de Yahya Jammeh ait adopté, fin 2014, une loi jugée très sévère contre l’homosexualité. De plus, l’ex-président, qui avait pris le pouvoir suite à un coup d’Etat, s’était brouillé à plusieurs reprises avec l’UE, expulsant sa représentante en 2015.

Adama Barrow (photo), qui a remporté les élections contre Yahya Jammeh en décembre dernier, s’est engagé à respecter les droits de l’homme et à améliorer les relations extérieures du pays. Après une rencontre avec Barrow à Banjul, le commissaire européen à la coopération internationale et au développement, Neven Mimica, a déclaré que les fonds seront utilisés pour renforcer la sécurité alimentaire, reconstruire les routes et créer des emplois. « La visite est un signal clair de la volonté de l’UE de fournir un soutien financier et technique immédiat au processus démocratique en Gambie.», a déclaré M. Mimica.

L’UE prépare également un plan d’aide à moyen terme de 150 millions d’euros, a-t-il précisé.

La faiblesse de l’économie et la répression politique dans le pays d’Afrique de l’Ouest en font une source de migrants du continent vers l’Europe. ARTV

Laisser un commentaire