Share
Mali: prises en otage à Bamako au moins trois morts et la présence de Aliko Dangote, serait également parmi les otages

Mali: prises en otage à Bamako au moins trois morts et la présence de Aliko Dangote, serait également parmi les otages

Des hommes armés ont pris des otages à l’hôtel Radisson de Bamako, capitale malienne, une fusillade est en cours, rapportent les médias occidentaux et arabes.

D’après une source proche de la présidence française, des ressortissants français figurent parmi les otages à Bamako.

Selon un correspondant de l’AFP sur place, des tirs d’armes automatiques pouvaient être entendus de l’extérieur de l’hôtel qui compte 190 chambres. D’après une source de sécurité, la fusillade se déroule au septième étage, “des jihadistes sont en train de tirer dans le couloir”.

Les médias affirment qu’au total 170 otages sont retenus par les assaillants dont le nombre varie selon diverses sources entre deux et une dizaine. Les forces de l’ordre ont établi un périmètre de sécurité devant l’hôtel fréquenté par beaucoup d’étrangers.

La fusillade aurait fait des victimes parmi les gardiens, les employés et les clients de l’hôtel, indique Jeune Afrique citant les renseignements maliens. On décompte jusqu’à cinq morts dans l’attaque pour le moment.

Les assaillants seraient arrivés dans des véhicules portant des plaques diplomatiques, rapporte RFI. Selon la radio RTL, l’armée française, présente à Bamako, à été dépêchée à l’hôtel Radisson.

Le groupe hôtelier Rezidor, qui gère l’hôtel concerné, a indiqué dans un communiqué que 140 clients et 30 employés se trouvaient parmi les otages.

Sur Twitter, le service de presse d’Air France, dont le personnel se rend souvent à l’hôtel Radisson à Bamako, a indiqué suivre attentivement la situation. On ignore cependant si des employés de la compagnie aérienne sont sur les lieux.

Pour sa part, la compagnie aérienne Turkish Airlines a annoncé que ses six employés faisaient parti des otages.

Selon Reuters Africa, les assaillants ont relâché “un certain nombre d’otages”, dont des personnes qui se sont avérées capables de réciter des versets du Coran.

«Une dizaine de personnes» ont été évacuées de l’hôtel par les forces de sécurité maliennes, a indiqué à l’AFP le porte-parole du ministère de la Sécurité du Mali.
Un des hommes les plus riches de l’Afrique, Aliko Dangote, serait également parmi les otages, a rapporté la chaîne Al Jazeera.

Alhaji-Aliko-Dangote1

Au moins sept touristes chinois se trouvent parmi les personnes retenues en otages à l’hôtel Radisson de Bamako, a rapporté l’agence étatique Chine nouvelle.
En mars-avril 2012, le nord du Mali est tombé sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda après la déroute de l’armée face à une rébellion initialement alliée à ces groupes qui l’ont ensuite évincée.

sputnik

 

Laisser un commentaire