Share
Mali : quatre militaires tués dans l’attaque d’un point de contrôle à Ménaka

Mali : quatre militaires tués dans l’attaque d’un point de contrôle à Ménaka

Mali : quatre militaires tués dans l’attaque d’un point de contrôle à Ménaka
Summary:
Quatre militaires maliens ont été tués samedi lors de l'attaque d'un point de contrôle de l'armée à Ménaka (nord), a-t-on appris de sources sécuritaires. Le poste de sécurité de l'armée a été attaqué vers 5h par des hommes armés non-identifiés, selon un officier malien joint à Gao. "Les assaillants, qui ont subi des pertes, étaient lourdement armés et ont pris la direction du nord de Ménaka après l'attaque", a-t-il ajouté.

0%

Mali : quatre militaires tués dans l'attaque d'un point de contrôle à Ménaka

Quatre militaires maliens ont été tués samedi lors de l’attaque d’un point de contrôle de l’armée à Ménaka (nord), a-t-on appris de sources sécuritaires.

Le poste de sécurité de l’armée a été attaqué vers 5h par des hommes armés non-identifiés, selon un officier malien joint à Gao. « Les assaillants, qui ont subi des pertes, étaient lourdement armés et ont pris la direction du nord de Ménaka après l’attaque », a-t-il ajouté.

Cette attaque a été aussi confirmée sur les réseaux sociaux par le secrétaire général du Gatia (Plateforme des mouvements armées, signataire de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale), Fahad Almahmoud.

Jeudi, un gendarme malien a été tué et d’autres blessés dans l’attaque d’un point de contrôle à Tenenkou, dans la région de Mopti (centre) par des assaillants venus à motos.

L’attaque de ce samedi intervient à la veille d’un sommet extraordinaire du G5 Sahel, prévu lundi à Bamako.

Ce sommet qui doit regrouper le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, se tient dans « un contexte de résurgence du terrorisme » avec l’attentat de Gao, le 18 janvier, qui a fait 77 morts. Ce sommet a pour ordre du jour « la situation sécuritaire au Mali et son impact dans le Sahel ».

Laisser un commentaire

*