Share
Vidéo-Maroc: Inquiétant et très alarmant…des armes biologiques découvertes

Vidéo-Maroc: Inquiétant et très alarmant…des armes biologiques découvertes


Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé jeudi que des terroristes arrêtés il y a deux semaines s’apprêtaient à utiliser des substances toxiques et biologiques mortelles dans un projet terroriste contre le royaume.

Le 18 février, dix personnes, dont un Français, soupçonnées d’être liées au groupe Daech, ont été arrêtées dans plusieurs villes du Maroc au cours d’une opération de démantèlement d’une cellule terroriste.

« Certaines des substances saisies sont classées par les organismes internationaux spécialisés dans la santé comme dans la catégorie des armes biologiques dangereuses pour leur capacité à paralyser et détruire le système nerveux et causer la mort de la personne atteinte », a souligné le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

« Les membres de cette cellule terroriste ont préparé ces substances mortelles en vue de leur utilisation dans le cadre de leur projet terroriste dans le royaume », selon ce texte.

Les membres du réseau ont été déférés devant la justice le 1er mars, à l’issue d’une enquête menée sous la supervision du parquet général compétent, conclut le communiqué.

Les autorités marocaines ont multiplié ces dernières semaines les annonces sur des démantèlements de cellules liées à Daech et l’arrestation de recruteurs présumés pour le compte de ce groupe terroriste. Le démantèlement de ce réseau dont les membres s’activaient à Essaouira, Meknès et Sidi Kacem, et dont le cerveau se trouvait à El Jadida, a eu lieu sur la base d'”informations précises”, indiquait le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Selon Rabat, 152 réseaux terroristes ont été démantelés depuis 2002 dont 31 étaient en lien avec les terroristes de Daech en Irak et en Syrie.

Laisser un commentaire