Share
Migrants: la France contre les murs   

Migrants: la France contre les murs  

Le président français François Hollande a appelé, vendredi 30 octobre, les pays européens à ne pas ériger de murs ou de barrières, alors que l’Autriche a annoncé mercredi la construction d’une barrière à sa frontière avec la Slovénie.

Il s’agit d’une déclaration faite après la rencontre entre le président français François Hollande et le chancelier autrichien, Werner Faymann.
Face à l’afflux des réfugiés, il ne faut pas ériger des murs ou des barrières à l’intérieur de l’Europe, mais tout simplement assurer la frontière extérieure, a affirmé le chef de l’Etat français lors d’une déclaration aux côtés de Werner Faymann.

L’Autriche a annoncé des mesures de sécurisation de sa frontière avec la Slovénie, pouvant inclure l’édification d’une clôture à la frontière, qui serait une première dans l’espace Schengen. De nombreux migrants ont tenté ces derniers jours de rejoindre l’Allemagne et l’Autriche via cet Etat des Balkans. Après la fermeture de la frontière entre la Hongrie et la Serbie à la mi-septembre, le flot de réfugiés s’était déporté à l’ouest vers la Croatie.

Laisser un commentaire

*