Share
Mogherini: l’Europe a besoin d’immigrés pour son économie et ne pourra résoudre la crise migratoire qu’à travers la coopération

Mogherini: l’Europe a besoin d’immigrés pour son économie et ne pourra résoudre la crise migratoire qu’à travers la coopération

Mogherini: l’Europe a besoin d’immigrés pour son économie et ne pourra résoudre la crise migratoire qu’à travers la coopération
Summary:
L'Europe a besoin d'immigrés pour son économie et ne pourra résoudre la crise migratoire qu'à travers la coopération, sans construire de murs, a déclaré Federica Mogherini, la cheffe de la diplomatie européenne, à La Valette.

0%

Mogherini: l'Europe a besoin d'immigrés pour son économie et ne pourra résoudre la crise migratoire qu'à travers la coopération

L’Europe a besoin d’immigrés pour son économie et ne pourra résoudre la crise migratoire qu’à travers la coopération, sans construire de murs, a déclaré Federica Mogherini, la cheffe de la diplomatie européenne, à La Valette.

Federica Mogherini ouvrait une réunion Europe-Afrique sur la crise migratoire, avant de participer à la cérémonie de remise de diplôme des 89 gardes-côtes libyens formés par les membres de Sophia, l’opération navale européenne anti-passeurs.

« Je pense que les Européens devraient comprendre que nous avons besoin de l’immigration pour nos économies », compte-tenu du vieillissement de la population européenne, a-t-elle dit.

« De son côté, l’Afrique devrait prendre en compte le coût du trafic d’êtres humains, les pertes en vies humaines », a-t-elle ajouté, alors qu’au moins 4.500 personnes, essentiellement africaines, sont mortes ou ont disparu en mer l’année dernière en tentant de gagner l’Italie.

« Les migrations ne peuvent être gérées que par la coopération et le partenariat », a insisté Mme Mogherini.

« Il y a des forces à travers le monde qui font pression pour une approche différente, une approche basée (…) sur la construction de murs plutôt que de partenariats », a-t-elle ajouté, sans citer directement le président américain Donald Trump.

« Ce n’est pas la voie européenne », a-t-elle martelé. « L’Europe ne ferme pas ses portes et ne va pas le faire (… mais) nous devons mettre fin à la tragédie en mer et dans le désert. Chaque jour des gens meurent encore ».AFP

Laisser un commentaire