Share
Moïse KATUMBI-Joseph KABILA « les frères K » : le complot contre la RDC vient de prendre une dimension la plus spectaculaire depuis l’annonce de la cour constitutionnelle.

Moïse KATUMBI-Joseph KABILA « les frères K » : le complot contre la RDC vient de prendre une dimension la plus spectaculaire depuis l’annonce de la cour constitutionnelle.

Moïse KATUMBI-Joseph KABILA « les frères K » : le complot contre la RDC vient de prendre une dimension la plus spectaculaire depuis l’annonce de la cour constitutionnelle.
Summary:
Pendant que les congolais orientaient leur regard naïf vers la ville dévastée de Lubumbashi qui d’ailleurs n’a jamais connue, une embellie économique, encore moins une croissance tant espérée durant la décennie de Moïse KATUMBI à la tête du gouvernorat de la région. Résultat de course, une augmentation de trafics sur la route de Kasumbalesa (minerais) en direction de la Zambie, qui ne profitent en aucun cas aux locaux.

0%

Moïse KATUMBI-Joseph KABILA " les frères K " : le complot contre la RDC vient de prendre une dimension la plus spectaculaire depuis l’annonce de la cour constitutionnelle.

 

Pendant que les congolais orientaient leur regard naïf vers la ville dévastée de Lubumbashi qui d’ailleurs n’a jamais connue, une embellie économique, encore moins une croissance tant espérée durant la décennie de Moïse KATUMBI à la tête du gouvernorat de la région. Résultat de course, une augmentation de trafics  sur la route de Kasumbalesa (minerais) en direction de la Zambie, qui ne profitent en aucun cas aux locaux.

Une inflation en flèche (galopante) d’une gestion calamiteuse de la région, provoquant l’étranglement des entreprises qui ont tenté l’aventure dans la zone,  avec une paupérisation criante, incontestable de la population. Et on veut aujourd’hui nous vanter les mérites de celui, «le Moïse congolais» qui veut libérer le peuple israélien des griffes de Pharaon «Joseph Kabila»…

Kabila en complicité avec celui qui devient l’opposant à la 25ème heures (sic), assènent un coup fatal au congolais, au regard  de la décision de la cour constitutionnelle sur son interprétation de la loi fondamentale qui est le socle de toutes les lois qui régissent la Nation congolaise. Un organe suprême qui d’ailleurs est de fait, noyauté par la Kabilie, rendait une décision inique sur le mandat (article 70 de la constitution) de celui qui frauduleusement porte le nom de Joseph KABILA.

Qui a été le dindon de la farce dans cette affaire ? C’est bien ceux-là, qui ont été distraits par la comédie jouée à guichet fermé dans la capitale du cuivre gérée par une mafia oligarchique connue… D’ailleurs, une photo prise au sortir du tribunal entre Ruberwa, le conseil spécial de Joseph KABILA, qui porte également la casquette de Proconsul du Rwanda en RDC  et ce fameux Moïse Katumbi proche de l’hégémonie tutsie en RDC, montre à escient comment ces gens-là se moquent de leur petit monde.

Posts FB

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=934940426618461&set=a.104258223020023.9602.100003075381438&type=3&theater

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=934735183305652&set=a.104258223020023.9602.100003075381438&type=3&theater

Comme j’ai si bien dit  sans prétention aucune, dans mes alertes, lors de mes posts sur mon Facebook que la mise en scène théâtrale orchestrée par le couple inséparable les deux « K », avait un mauvais présage (mauvaise augure)…Quelque chose qui se tramait en coulisses.  Le temps finit toujours par donner raison à ceux qui savent lire entre les lignes.

Je n’ai pas eu besoin de me servir de la boule de cristal de madame soleil pour éclairer la lanterne de ce peuple au demeurant meurtri dans l’Est de son territoire, particulièrement à Beni où on massacre, afin de terroriser la population, in fine d’avoir le champ libre pour le repeuplement de la zone par les gens venus d’ailleurs… Kabila croit dur comme fer, de son glissement avec l’aide de ce faux opposant qui larme à l’œil veut nous faire croire qu’il serait persécuté. Yebela (Prenez en garde…)! ! !

Jean-Claude Muyambo Kyassa, Diomi Ndongala ont été arrêtés sans trompète ni tambour, jetés comme des vulgaires malfrats sans procès au centre carcéral de Makala avec des accusations fallacieuses. Et si ce Katumbi a failli, a franchi la ligne rouge judiciairement avec son histoire avec ses «mercenaires» qu’il en soit ainsi. Arrêtez-le, arrêtez ce monsieur et arrêtez de nous enfumer avec vos balivernes et écran de fumée dressé contre la Nation congolaise…

Ceux qui sont derrière Moïse KATUMBI en le soutenant aveuglement, dans leur cupidité maladive et sans limite, sans jugeote, moyennant quelques billets verts sonnants et trébuchants, auront des comptes à rendre aux congolais et à la Nation hypothéquée par leur trahison manifeste.

Roger BONGOS

Laisser un commentaire

*