Share
Mort d’un deuxième Palestinien dans des heurts à Gaza après la décision Trump sur Jérusalem

Mort d’un deuxième Palestinien dans des heurts à Gaza après la décision Trump sur Jérusalem

Un deuxième Palestinien est mort, vendredi, dans des heurts à Gaza après la décision Trump sur Jérusalem. 

Plus tôt vendredi, un premier Palestinien a été tué par des tirs de l’armée israélienne alors qu’il participait à des manifestations contre la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé.


Mort d’un deuxième Palestinien dans des heurts à Gaza après la décision Trump sur Jérusalem
Summary:
Un deuxième Palestinien est mort, vendredi, dans des heurts à Gaza après la décision Trump sur Jérusalem.  Plus tôt vendredi, un premier Palestinien a été tué par des tirs de l’armée israélienne alors qu’il participait à des manifestations contre la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé.


0%

Mort d’un deuxième Palestinien dans des heurts à Gaza après la décision Trump sur Jérusalem

User Rating: 0 (0 votes)

Un deuxième Palestinien est mort, vendredi, dans des heurts à Gaza après la décision Trump sur Jérusalem. 

Plus tôt vendredi, un premier Palestinien a été tué par des tirs de l’armée israélienne alors qu’il participait à des manifestations contre la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé.

Mahmoud al-Masri, 30 ans, tué à l’est de Khan Younès alors qu’il protestait près de la barrière de sécurité fermant hermétiquement les frontières d’Israël avec la bande de Gaza, est le premier Palestinien tué au cours des manifestations contre la décision américaine annoncée mercredi.

Raids israéliens à Gaza, 14 blessés

Des avions israéliens ont bombardé des positions militaires du mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza en réponse à des tirs de roquettes de l’enclave palestinienne vers son territoire, a indiqué vendredi l’armée israélienne.

Ces frappes interviennent après un «jour de rage» où des milliers de Palestiniens ont affronté les forces israéliennes pour protester contre la décision unilatérale du président américain Donald Trump de déclarer Jérusalem capitale d’Israël.

Le ministère de la Santé dans la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas, a fait état de 14 blessés. Des responsables de la sécurité de l’enclave palestinienne ont indiqué que les raids ont frappé des cibles dans le nord de la bande de Gaza.

Une roquette tirée depuis Gaza 

Une roquette tirée depuis l’enclave palestinienne de Gaza a touché la ville israélienne de Sderot vendredi soir, a annoncé l’armée israélienne sans préciser si elle avait fait des victimes.

Il s’agit de la troisième roquette tirée vers Israël vendredi, après la décision du président américain Donald Trump mercredi de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël.

Laisser un commentaire