Share
Nord-Kivu : la population de Goma condamne l’annulation des vols d’Ethiopian Airlines

Nord-Kivu : la population de Goma condamne l’annulation des vols d’Ethiopian Airlines

Les passagers débarquent de l’Ethiopian Airlines


 

La population de Goma s’insurge contre la suspension des vols internationaux d’Ethiopian Airlines, sur et à partir de Goma jusqu’au mois d’août prochain. Dans une déclaration faite mardi 14 juillet à Radio Okapi, les opérateurs économiques et les acteurs politiques estiment que cette décision de la Régie des voies aériennes (RVA) prive la population d’emplois qui auraient dû se créer à l’aéroport de Goma. Le trésor public manque aussi l’occasion de générer quelques recettes, indiquent-ils.

 

Les vols internationaux de la compagnie Ethiopian Airlines ont été suspendus par la RVA depuis vendredi 10 juillet. La régie justifie sa décision, entre autres, par la poursuite des travaux en cours à l’aéroport de Goma qui ne permettent pas à cet appareil d’effectuer ses vols. Cette décision n’enchante pas les acteurs opérateurs et économiques de Goma. Ils ont demandé, à l’unanimité, à la RVA de revoir sa décision. « Je ne crois pas que la sécurisation des avions d’Ethippian Airlines soit la vraie raison, parce que CAA [compagnie aérienne d’aviation] atterri. Service Air atterri aussi. Pourquoi on doit seulement sécuriser Ethiopian Airlines ? Je suis sûr que le gouvernement est tellement responsable qu’il ne peut pas commettre une telle erreur », a affirmé un opérateur économique de la région, David Katumbi.

 

Pour sa part, un notable de Goma, Me Jean-Paul Lumbulumbu, estime que cette décision de la RVA est une perte, tant pour la population que pour le trésor public. « Nous pensons que les raisons sont ailleurs. Cela oblige les voyageurs à payer encore les frais de transport Gisenyi-Kigali et tout ce qui a comme dépenses sur la route. Ça va freiner l’élan de l’emploi qu’un certain nombre de Congolais allaient avoir à l’aéroport de Goma. Ça va aussi bloquer le trésor public qui allait bénéficier d’un certain nombre de frais », a affirmé Me Jean-Paul Lumbulumbu.

 

Lundi 13 juillet dernier, le chef d’escale d’Ethiopian Airlines à Goma a été reçu par le vice-gouverneur et gouverneur par Intérim du Nord-Kivu, Negus Meressa. Ce dernier a plaidé en faveur du développement du business dans la province.?
Okapi

Laisser un commentaire

*