Share
Nouvelle carte d’électeur : Il paraît que celui qui se fait appeler « Joseph Kabila » a été le premier servi. Qu’il organise des élections !

Nouvelle carte d’électeur : Il paraît que celui qui se fait appeler « Joseph Kabila » a été le premier servi. Qu’il organise des élections !

Nouvelle carte d’électeur : Il paraît que celui qui se fait appeler « Joseph Kabila » a été le premier servi. Qu’il organise des élections !
Summary:
De son côté, le rapporteur de la CENI donne des précisions sur l’acquisition de ces matériels prévus pour l’enrôlement et autres étapes du processus électoral en cours.

0%

Nouvelle carte d’électeur : Il paraît que "Joseph Kabila" a été le premier servi. Qu'il organise des élections !

De son côté, le rapporteur de la CENI donne des précisions sur l’acquisition de ces matériels prévus pour l’enrôlement et autres étapes du processus électoral en cours.

 

Le Président de la République, Joseph Kabila, a effectué une visite surprise, vendredi 6 mai dernier, au siège de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) qui, a profité de cette occasion pour lancer, le test pilote des matériels prévus pour l’opération de révision du fichier électoral.

Joseph Kabila qui a passé près de deux heures aux installations de cette centrale électorale pour s’enquérir suffisamment de l’état d’avancement des préparatifs des élections dans le pays, a été le premier à obtenir sa nouvelle carte d’électeur.

Ce document a été produit par le matériel de l’un des deux soumissionnaires retenus parmi les présélectionnés.

II faut retenir que la Ceni s’attelle au test de fonctionnalité de ces matériels avant de commander auprès de celui qui sera en mesure de donner de bons résultats pendant l’opération de révision du fichier électoral dont le lancement est prévu probablement au mois de juillet prochain.

Car, jusque-là, il ne s’agit que d’une simulation d’enrôlement des électeurs. Les deux soumissionnaires utilisent leurs matériels pour enregistrer chacun 500 requérants et produire des spécimens de cartes d’électeurs. Le test pilote se fait en présence d’experts chargés d’évaluer la performance de tous ces matériels. La Ceni vérifie juste si le matériel est susceptible de produire au finish des cartes d’électeurs biométriques sécurisées et infalsifiables. Il ne s’agit pas encore du début de l’opération de révision du fichier électoral, mais d’une simulation, d’un exercice pratique.

Pour l’heure, la Ceni s’active avec le processus de sélection d’un fournisseur de Kits d’enrôlement des électeurs. C’est dans ce cadre que Joseph Kabila a saisi l’occasion pour visiter les équipements des différents soumissionnaires éligibles au test pilote de sélection. Une première descente au siège de cette administration électorale depuis la mise en place de la nouvelle commission électorale en 2011.

Séance de travail Kabila – responsables de la Ceni

Ainsi, Joseph Kabila a tenu une séance de travail avec les membres du bureau et de l’Assemblée plénière de la Ceni, avec son président Corneille Nangaa Yobeluo en tête. Ce dernier a présenté au président de la République l’état des préparatifs des élections avec en toile de fond, l’opération très attendue de révision du fichier électoral congolais. La séance de travail a permis aux responsables de la CENI de relever également les grands défis du processus électoral en cours: la logistique et le financement.

Joseph Kabila a, par ailleurs, palpé les vraies réalités internes de l’organe électoral congolais. Il a effectué une visite au Centre National de Traitement (Cnt) pour découvrir l’état des serveurs centraux hébergeant les données électorales internes.

Il a, en outre, visité les équipements exposés par les deux soumissionnaires présélectionnés qui sont appelés à présenter toutes leurs solutions technologiques pour convaincre la Ceni. Ils doivent prouver leurs capacités techniques et démontrer la performance de leurs matériels de produire les kits d’enrôlement de qualité dans les meilleurs délais et pour un rendement efficace et efficient.

Cette étape qui a duré près d’une heure a permis au chef de l’Etat, en présence de tous le staff de la CENI, de se rendre compte des technologies électorales proposées en vue de la mise en route de la grande opération de révision du fichier électoral. Occasion pour Joseph Kabila d’assister personnellement à quelques démonstrations de délivrance des spécimens de la nouvelle carte d’électeur qui sera produite très prochainement à la faveur de l’opération de révision du fichier électoral.

Le rapporteur de la Ceni parle du test pilote

Entre-temps, le rapporteur de la Ceni a donné les précisions sur l’acquisition de ces équipements prévus pour l’enrôlement et autres tapes du processus électoral en cours, dans une conférence de presse samedi 7 mai, notamment l’opération de révision du fichier électoral tant réclamé.

Dans ses précisions, Jean-Pierre Kalamba Mulumba N’Galula a indiqué que le test s’est d’abord tenu au siège de la Ceni les 7 et 8 mai derniers, Il se poursuivra ce lundi 9 mai en milieu urbain, à Kinshasa, plus précisément à l’Université Pédagogique Nationale (Upn), ainsi que du 11 au 12 mai 2016 en milieu rural, à Gombe-Matadi, dans le territoire de Mbanza-Ngungu, province de Kongo-central.

Il a relevé qu’il est important de tester le matériel en milieu urbain et rural, car les difficultés logistiques sont différentes. Aussi, Gombe-Matadi est un village qui ne présente pas les mêmes conditions d’accessibilité et les mêmes facilités que l’UPN qui est située en milieu urbain. Cet exercice pratique permettra d’apprécier la conformité de ce matériel aux exigences fixées par la Ceni dans le document d’appel d’offre.

Le personnel et les étudiants de l’UPN ainsi que les habitants de ce quartier vont prendre part à cette opération. Pour Gombe-Matadi, il s’agit des habitants de ce village et de ses environs. Les candidats qui prendront part au test pilote pourront voir la nouvelle carte d’électeur en spécimen, mais ne pourront pas la garder.

Par Lucien KAZADI T./ La tempête des Tropiques

Laisser un commentaire

*