Share
Obama dit “non” aux livraisons d’armes à l’Ukraine

Obama dit “non” aux livraisons d’armes à l’Ukraine

Le président américain Barack Obama a mis son veto au projet de budget de la Défense des Etats-Unis pour l’année financière 2016. Le document en question, promulgué par les deux chambres du Congrès, aurait permis aux Etats-Unis de livrer des armes létales à l’Ukraine.

Auparavant, le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest avait déclaré à plusieurs reprises que le président contestait la répartition de certains “fonds de réserve” incorporés dans le projet.

Selon lui, le gouvernement y voyait une “approche irresponsable” du financement de la défense du pays, et réprouvait en outre certains articles concernant “les obstacles à la fermeture de la prison de Guantanamo (Cuba)”.

D’après le projet de budget, le montant total des crédits accordés à des fins militaires s’élève à 612 milliards de dollars, dont 300 millions peuvent être éventuellement employés afin octroyer à Kiev “une assistance appropriée dans le domaine de la sécurité et du renseignement”.

Plusieurs membres de l’administration américaine avaient antérieurement proposé d’envoyer des armes létales en Ukraine, d’autres s’étant opposés à cette idée.
De son côté, Moscou avait mis en garde contre les fournitures d’armements en Ukraine, susceptibles de provoquer une escalade du conflit.

La plupart des hommes politiques européens s’étaient montrés hostiles à l’envoi d’armes à Kiev. Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a pour sa part déclaré que ce serait une méthode contreproductive et risquée de régler la crise ukrainienne.

Selon le ministre britannique de la Défense Michael Fallon et la ministre italienne de la Défense Roberta Pinotti, les livraisons d’armes à l’Ukraine entraîneraient l’aggravation du conflit dans le Donbass.

 

Laisser un commentaire