Share
Parlementaire français: la Russie a le droit d’intervenir en Syrie

Parlementaire français: la Russie a le droit d’intervenir en Syrie

Elisabeth Guigou, dont le nom circule pour succéder à Laurent Fabius à la tête du ministère français des Affaires étrangères, commente les frappes russes contre l’EI.

La Russie a le droit d’intervenir en Syrie, a déclaré dimanche Elisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale.

« Les Russes ont le droit d’intervenir en Syrie. Nous-mêmes nous intervenons par des frappes aériennes (…). Tout le monde est d’accord, absolument d’accord, pour considérer qu’il y a une légitimité de certaines actions militaires, mais il n’y a pas de solution militaire. La vraie solution sera politique », a indiqué Elisabeth Guigou sur les ondes de la Radio France Internationale.

La parlementaire française a mis en valeur l’importance du rapprochement des positions des membres de la communauté internationale.

« Il faut que tout le monde soit autour de la table. C’est-à-dire, non seulement les Européens, les Américains et les Russes, mais aussi les Iraniens et l’ensemble des pays de la région », a-t-elle noté.

Il n’est pas facile d’assurer un rapprochement des positions de tous les pays concernant la Syrie et le chef de la diplomatie française Laurent « Fabius parle avec son homologue russe Sergueï Lavrov en permanence », d’après elle.

Pour régler la situation en Syrie, « il faudra d’abord un cessez-le-feu et puis l’engagement d’un processus de transition » et toutes les composantes de la société syrienne, sauf les groupes terroristes, doivent y participer, a conclu la présidente de la commission des Affaires étrangères.

La Russie mène depuis le 30 septembre dernier des frappes aériennes contre les terroristes du groupe Etat islamique (EI) en Syrie à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Selon le ministère russe de la Défense, les avions russes ont déjà effectué près d’un millier de raids, détruisant 819 sites des terroristes.

 

Laisser un commentaire

*