Share
Parlementaire français: la Russie a le droit d’intervenir en Syrie

Parlementaire français: la Russie a le droit d’intervenir en Syrie

Elisabeth Guigou, dont le nom circule pour succéder à Laurent Fabius à la tête du ministère français des Affaires étrangères, commente les frappes russes contre l’EI.

La Russie a le droit d’intervenir en Syrie, a déclaré dimanche Elisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale.

“Les Russes ont le droit d’intervenir en Syrie. Nous-mêmes nous intervenons par des frappes aériennes (…). Tout le monde est d’accord, absolument d’accord, pour considérer qu’il y a une légitimité de certaines actions militaires, mais il n’y a pas de solution militaire. La vraie solution sera politique”, a indiqué Elisabeth Guigou sur les ondes de la Radio France Internationale.

La parlementaire française a mis en valeur l’importance du rapprochement des positions des membres de la communauté internationale.

“Il faut que tout le monde soit autour de la table. C’est-à-dire, non seulement les Européens, les Américains et les Russes, mais aussi les Iraniens et l’ensemble des pays de la région”, a-t-elle noté.

Il n’est pas facile d’assurer un rapprochement des positions de tous les pays concernant la Syrie et le chef de la diplomatie française Laurent “Fabius parle avec son homologue russe Sergueï Lavrov en permanence”, d’après elle.

Pour régler la situation en Syrie, “il faudra d’abord un cessez-le-feu et puis l’engagement d’un processus de transition” et toutes les composantes de la société syrienne, sauf les groupes terroristes, doivent y participer, a conclu la présidente de la commission des Affaires étrangères.

La Russie mène depuis le 30 septembre dernier des frappes aériennes contre les terroristes du groupe Etat islamique (EI) en Syrie à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Selon le ministère russe de la Défense, les avions russes ont déjà effectué près d’un millier de raids, détruisant 819 sites des terroristes.

 

Laisser un commentaire