Share
Plus de 700 homicides ont été commis à Chicago en 2016: la violence explose à Chicago, sur le point de battre un triste record

Plus de 700 homicides ont été commis à Chicago en 2016: la violence explose à Chicago, sur le point de battre un triste record

Plus de 700 homicides ont été commis à Chicago en 2016: la violence explose à Chicago, sur le point de battre un triste record
Summary:
Plus de 700 homicides ont été commis à Chicago en 2016 selon la police de la ville jeudi, un chiffre qui s'approche du triste record en la matière établi il y a 18 ans dans la capitale américaine du crime.

0%

Plus de 700 homicides ont été commis à Chicago en 2016: la violence explose à Chicago, sur le point de battre un triste record

Plus de 700 homicides ont été commis à Chicago en 2016 selon la police de la ville jeudi, un chiffre qui s’approche du triste record en la matière établi il y a 18 ans dans la capitale américaine du crime.

Avec encore un mois avant la fin de l’année, la ville a enregistré 701 homicides, qui impliquent presque tous une ou plusieurs armes à feu. Le record de 704 meurtres établi en 1998 est donc sur le point de tomber.

Ce chiffre a d’ores et déjà augmenté de 50% par rapport à l’année passée et fait de la troisième ville du pays un endroit plus dangereux que New York et Los Angeles combinées.

« Le niveau de violence que nous avons vu cette année dans certains quartiers est absolument inacceptable », a déploré le chef de la police Eddie Johnson dans un communiqué.

Les autorités notent que la plupart des homicides sont liés au trafic de drogue et à des guerres entre clans.

La « Windy City » a connu 3.315 fusillades cette année selon la police, dont 316 durant le seul mois de novembre.

Chicago croule sous les armes à feu illégales, ce qui ne fait qu’accentuer le problème, a également souligné Anthony Guglielmi, porte-parole de la police.

Cette explosion des meurtres intervient alors que les forces de l’ordre sont particulièrement surveillées: la police de la ville fait ainsi actuellement l’objet d’une enquête concernant la manière dont elle traite les Noirs.

La police « va utiliser tous les outils à sa disposition pour que les responsables rendent des comptes et va continuer à travailler stratégiquement pour réduire la criminalité et remplir sa promesse de rétablir la confiance du public » dans ses forces de l’ordre, a indiqué Eddie Johnson, qui est lui-même Noir.

La ville prévoit d’embaucher 1.000 policiers supplémentaires ces deux prochaines années pour tenter d’enrayer cette hausse de la criminalité. AFP

Laisser un commentaire

*