Share
Policier tué sur les Champs-Élysées: Jean-Marie Le Pen choqué par l’hommage «homosexuel»

Policier tué sur les Champs-Élysées: Jean-Marie Le Pen choqué par l’hommage «homosexuel»

Le père de la candidate d’extrême droite à la présidentielle française Jean-Marie Le Pen s’est dit «choqué» par la cérémonie nationale pour le policier tué sur les Champs-Élysées, «plutôt hommage à l’homosexuel qu’au policier».

Lors de l’hommage solennel organisé à Paris en présence du chef de l’État, le compagnon de Xavier Jugelé avait dit sa «douleur extrême» dans un discours très émouvant.

Policier tué sur les Champs-Élysées: Jean-Marie Le Pen choqué par l’hommage «homosexuel»
Summary:
Le père de la candidate d'extrême droite à la présidentielle française Jean-Marie Le Pen s'est dit «choqué» par la cérémonie nationale pour le policier tué sur les Champs-Élysées, «plutôt hommage à l'homosexuel qu'au policier». Lors de l'hommage solennel organisé à Paris en présence du chef de l'État, le compagnon de Xavier Jugelé avait dit sa «douleur extrême» dans un discours très émouvant.

0%

Policier tué sur les Champs-Élysées: Jean-Marie Le Pen choqué par l'hommage «homosexuel»

Le père de la candidate d’extrême droite à la présidentielle française Jean-Marie Le Pen s’est dit «choqué» par la cérémonie nationale pour le policier tué sur les Champs-Élysées, «plutôt hommage à l’homosexuel qu’au policier».

Lors de l’hommage solennel organisé à Paris en présence du chef de l’État, le compagnon de Xavier Jugelé avait dit sa «douleur extrême» dans un discours très émouvant.

«Il m’a semblé qu’il y avait dans cette cérémonie une équivoque et qu’on rendait plutôt hommage à l’homosexuel qu’au policier», a affirmé le co-fondateur du Front national dans une vidéo diffusée sur son compte YouTube.

«La participation de son conjoint, le long discours qu’il a prononcé, a en quelque sorte institutionnalisé le mariage homosexuel et l’exaltait en quelque sorte d’une façon publique. Et cela, ça m’a un peu choqué», a poursuivi le cofondateur du Front national, âgé de 89 ans.

Interrogée sur les propos de son père, Marine Le Pen, a elle «trouvé cette cérémonie très digne» et s’est dit «très touchée par le discours qui a été tenu par son compagnon». «Je suis toujours au côté des policiers», a également ajouté la candidate qui était conviée à la cérémonie d’hommage, tout comme son adversaire, le candidat centriste Emmanuel Macron.

Étienne Cardiles, qui avait officialisé son union avec son ami policier devant l’état civil français, a notamment déclaré qu’«il souffre sans haine», formule devenue célèbre d’un Parisien dont la femme avait été tuée lors de l’attentat du 13 novembre au Bataclan.

En 2013, la France est devenue le 14e pays européen à autoriser le mariage pour tous, une mesure qui figurait parmi les promesses électorales du président François Hollande. AFP

Laisser un commentaire

*