Share
Pour le président Vladimir Poutine , 2016 a été «difficile» mais prometteuse avec une forte influence russe dans le monde

Pour le président Vladimir Poutine , 2016 a été «difficile» mais prometteuse avec une forte influence russe dans le monde

Pour le président Vladimir Poutine , 2016 a été «difficile» mais prometteuse avec une forte influence russe dans le monde
Summary:
Le président Vladimir Poutine a estimé samedi dans ses voeux de bonne année à ses concitoyens que l'année 2016 avait été «difficile», mais a appelé les Russes à croire en leur pays et à rester unis.

0%

Pour le président Vladimir Poutine , 2016 a été «difficile» mais prometteuse avec une forte influence russe dans le monde

Le président Vladimir Poutine a estimé samedi dans ses voeux de bonne année à ses concitoyens que l’année 2016 avait été «difficile», mais a appelé les Russes à croire en leur pays et à rester unis.

L’année écoulée a été «difficile, mais ces difficultés nous ont permis de nous rassembler», a déclaré M. Poutine dans ses voeux, normalement diffusés à minuit mais déjà disponibles dans l’Extrême Orient.

«Le principal, c’est de croire en nous-mêmes, en nos capacités, dans notre pays. Nous travaillons avec succès et nous accomplissons beaucoup», a-t-il poursuivi, saluant en particulier ceux qui se trouvent loin de chez eux comme les soldats russes en Syrie.

«Nous avons un pays immense, unique et magnifique», a déclaré M. Poutine, espérant que la nouvelle année amène «la paix, la stabilité et la prospérité».

L’année 2016 a consacré le retour en force de la Russie dans les affaires internationales. La Russie a en effet engrangé les succès en Syrie où elle a imposé un cessez-le-feu et des négociations de paix coparrainées par la Turquie après une campagne militaire qui a permis aux forces de son allié, Bachar al-Assad, de reprendre la deuxième ville du pays, Alep.

Avec notamment la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine, cette année a aussi consacré les paris politiques de Vladimir Poutine en Europe et aux États-Unis où l’influence russe n’a jamais été aussi forte depuis la chute de l’Union soviétique il y a très exactement 25 ans.

Ces voeux sont prononcés alors que 35 diplomates russes attendent d’être expulsés des États-Unis, accusés par l’administration Obama d’être des «agents» ayant perturbé l’élection présidentielle.

Les diplomates et leurs familles, au total 96 personnes, doivent rejoindre la Russie dimanche par un vol spécial et devront probablement fêter le nouvel an dans l’avion. AFP

Laisser un commentaire

*