Share
Poutine met en garde contre le transfert de la guerre de l’Afghanistan vers l’Asie centrale

Poutine met en garde contre le transfert de la guerre de l’Afghanistan vers l’Asie centrale

La mise en garde de Poutine, quant au transfert de la guerre, en Afghanistan, vers l\’Asie centrale

IRIB- Lors du Sommet des pays de l’ex-Union soviétique, (CEI), le président russe a fait allusion à la situation critique, en Afghanistan, en mettant en garde contre une attaque éventuelle.

«La situation, en Afghanistan, est proche de la phase critique», a averti Poutine, à la tribune de ce Sommet. Il a appelé ses homologues à être prêts à coopérer, pour faire face aux attaques éventuelles.
Sergueï Choïgou, le ministre russe de la Défense, avait annoncé que Moscou était décidé à augmenter ses soutiens militaires à l’Afghanistan.
Le vice-ministre russe de la Défense a, pour sa part, annoncé qu’il prendrait en charge la responsabilité totale du contrôle et de l’assurance de la sécurité des frontières du Tadjikistan avec l’Afghanistan.
Quelque temps auparavant, lors de sa rencontre avec son homologue russe, Vladimir Poutine, le Président du Tadjikistan, Imam Ali Rahman, avait déclaré que la situation, en Afghanistan, s’aggravait, de jour en jour, et que Douchanbé, la capitale Tadjike, s’inquiétait de la situation de ses frontières avec l’Afghanistan.
De même, des rapports font part de la visite, à Moscou, d’une délégation parlementaire afghane de 3 personnes, présidée par Nazir Ahmadzai, dont les membres sont invités, par leurs homologues russes, pour parler des aides militaires de la Russie.

Afrique Rédaction avec irib

Laisser un commentaire