Share
Premier test de larguage de la nouvelle bombe nucléaire US par un F-16

Premier test de larguage de la nouvelle bombe nucléaire US par un F-16

Un avion de combat F-16 a « récemment » largué, lors d’un test, un exemplaire inerte de la nouvelle version de la bombe nucléaire appelée à devenir la plus commune dans l’arsenal nucléaire américain, la B61-12, pour un coût de plusieurs milliards, a annoncé l’US Air Force.

Premier test de larguage de la nouvelle bombe nucléaire US par un F-16
Summary:
Un avion de combat F-16 a "récemment" largué, lors d'un test, un exemplaire inerte de la nouvelle version de la bombe nucléaire appelée à devenir la plus commune dans l'arsenal nucléaire américain, la B61-12, pour un coût de plusieurs milliards, a annoncé l'US Air Force.

0%

Premier test de larguage de la nouvelle bombe nucléaire US par un F-16

Un avion de combat F-16 a « récemment » largué, lors d’un test, un exemplaire inerte de la nouvelle version de la bombe nucléaire appelée à devenir la plus commune dans l’arsenal nucléaire américain, la B61-12, pour un coût de plusieurs milliards, a annoncé l’US Air Force.

Il s’agissait du premier test de ce nouvel engin mené avec un F-16. Il a été mené par un avion de la base aérienne Nellis (Nevada, ouest des Etats-Unis) sur un terrain d’exercice contigu à la base. Il visait à tester la capacité du chasseur de Lockheed Martin à larguer une telle bombe et le fonctionnement des composants non-nucléaires, comme le système d’armement et de tir, l’altimètre radar et l’ordinateur qui contrôle l’arme, a précisé la force aérienne américaine dans un communiqué, photo à l’appui.

Le programme B61-12 LEP (« Life Extension Program »), lancé en février 2012, doit permettre de moderniser les composants nucléaires et non-nucléaires pour prolonger la vie de l’actuelle bombe atomique en améliorant sa « sécurité » et sa « fiabilité ». Elle doit remplacer les actuelles B61-3, -4, -7, et -10, dont certaines sont en service depuis la fin des années 1970. La puissance de chaque bombe peut-être réglée pour aller de 0,3 à 360 kilotonnes, soit l’équivalent de 360 000 tonnes de TNT.

Newsletter info
Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir
Cet engin est destiné à remplacer les armes de ce type dans l’arsenal atomique américain, dont celles déployées en Europe et vraisemblablement sur la base aérienne de Kleine-Brogel (Limbourg).

Laisser un commentaire

*