Share
Présidentielle américaine: Clinton et Trump creusent l’écart

Présidentielle américaine: Clinton et Trump creusent l’écart

Les deux favoris de la course aux investitures démocrate et républicaine, Hillary Clinton et Donald Trump, ont nettement remporté les primaires organisées mardi 26 avril dans cinq Etats du Nord-Est américain : Rhode Island, le Connecticut, le Delaware, la Pennsylvanie et le Maryland.

Présidentielle américaine: Clinton et Trump creusent l’écart
Summary:
Seul le premier a échappé à l’ancienne secrétaire d’Etat, alors que le magnat de l’immobilier a réussi un grand chelem. Avec désormais 949 délégués, selon la comptabilité du New York Times, soit quatre cents de plus que son principal adversaire, Ted Cruz (544), M. Trump se rapproche du seuil des 1.237 délégués nécessaires pour obtenir automatiquement l’investiture du Grand Old Party. Mme Clinton, qui a besoin de son côté de 2.383 délégués, a dépassé mardi le nombre symbolique des 2.000 voix.

0%

Cette combinaison de photos montre la candidate démocrate Hillary Clinton (G), le 4 avril 2016, et le candidat républicain Donald Trump, le 16 février 2016. ©AFP


Seul le premier a échappé à l’ancienne secrétaire d’Etat, alors que le magnat de l’immobilier a réussi un grand chelem. Avec désormais 949 délégués, selon la comptabilité du New York Times, soit quatre cents de plus que son principal adversaire, Ted Cruz (544), M. Trump se rapproche du seuil des 1.237 délégués nécessaires pour obtenir automatiquement l’investiture du Grand Old Party. Mme Clinton, qui a besoin de son côté de 2.383 délégués, a dépassé mardi le nombre symbolique des 2.000 voix.

Au-delà de ces rodomontades dignes d’un ring de catch, ce sport qu’il affectionne tant, Donald Trump s’apprête à formuler mercredi soir sa vision élaborée de politique étrangère, l’occasion d’un discours très attendu devant le National Press Club, à Washington, qui pourrait lui offrir une assise plus « présidentielle » que des primaires fielleuses et souvent très superficielles.

Chez les démocrates, Hillary Clinton a elle aussi vécu une très bonne soirée, remportant largement quatre des cinq primaires en jeu. Elle ne concède que la modeste Rhode Island, battue par Bernie Sanders (42% contre 55% des voix). Elle enlève en revanche la Pennsylvanie par 55% contre 43% des voix, ainsi que le Connecticut (51% contre 47,2%), le Maryland (63% contre 32%), le Delaware (59,8% contre 39,2%).

Au total, elle glane 72 délégués en une soirée, contre 59 à Sanders, et atteint désormais 2026 voix de ces délégués, dont 1524 qui se sont engagés à la soutenir formellement. Avec 1291 délégués au total, Bernie Sanders voit ses derniers espoirs de combler son retard sur sa rivale douchés, que plus rien ne semble devoir empêcher de décrocher l’investiture présidentielle hormis ses ennuis avec le FBI au sujet de l’utilisation de sa messagerie privée lorsqu’elle dirigeait le département d’État.

Avec Le Monde

Laisser un commentaire