Share
Prière au Stade des Martyrs ce samedi : Les observations pertinentes du G7

Prière au Stade des Martyrs ce samedi : Les observations pertinentes du G7

Sans pour autant s’opposer à la marche et au culte oécuménique annoncés pour ce samedi 05 mars 2016 par la «Société Civile», avec pour point de chute le stade des Martyrs, le G7 note avec curiosité qu’elle a reçu une autorisation presque mécanique là où l’autorité compétente aurait invoqué dans le même environnement, les risques de dérapages, pour tout bloquer.

Qu’à cela ne tienne, Charles Mwando et ses compagnons de lutte souhaitent que cette activité serve réellement  la cause de la paix et déblaie davantage la voie de la démocratisation du pays. Le G7 met toutefois en garde les participants contre toute manipulation politicienne de nature à cautionner le non respect de la Constitution, synonyme de velléité de «glissement». Bref, il est d’accord pour la prière dans la vérité mais contre la trahison de la patrie.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU G7

  1. De nombreux observateurs remarquent que la ville de Kinshasa est inondée ces derniers temps de banderoles appelant les Kinoises et les Kinois à un rassemblement au stade des Martyrs ce samedi 05 mars 2016 pour un culte de prière oecuménique en faveur de la paix et du dialogue national convoqué par le Président Kabila.
  2. Pour tout croyant, prier c’est parler à Dieu dans la vérité, la sincérité et en toute humilité. Et, prier pour son pays témoigne du respect, de l’attachement et du dévouement envers celui-ci; sa Constitution et ses lois, socles des valeurs républicaines et démocratiques sur lesquelles reposent la paix civile, la cohésion nationale et la stabilité institutionnelle.
  3. L’opinion nationale et internationale, se souviendra qu’il y a quelque temps, lorsque la CENCO a envisagé d’organiser des manifestations pacifiques des chrétiens pour honorer les martyrs de la démocratie et appeler au respect de la Constitution, le pouvoir en place s’y est farouchement opposé, allant jusqu’à solliciter l’intervention du Saint Siège pour étouffer l’initiative .

.4. Il y a lieu de s’étonner de la bienveillance que le pouvoir accorde à l’activité initiée par certains pasteurs dont Mgr Marini et par une frange de la société civile, bienveillance qui se manifeste par une médiatisation à outrance bénéficiant d’espaces publics et de médias auxquels n’ont pas droit les organisations politiques et sociales qui combattent la violation de la Constitution.

  1. Il est par ailleurs curieux de constater que la plupart des organisateurs de cette manifestation, sont ceux-là même qui se sont mobilisés pour porter à la présidence de la CENI Monsieur Corneille Nangaa dont le comportement et les premières décisions cachent mal la soumission au diktat de la Majorité présidentielle et les accointances de ceux qui l’ont désigné avec le pouvoir en place.
  2. Le G7 appelle les compatriotes qui, de bonne foi, vont répondre à cette invitation, à faire preuve de vigilance pour ne pas céder à la manipulation des marchands d’illusions et à garder à l’esprit que le vivre ensemble des Congolais repose fondamentalement sur le respect de la Constitution et des lois de la République.
  3. Le G7 invite le Président Kabila et sa famille politique qui ont largement divisé la classe politique à ne pas verser dans le jeu d’opposer les responsables des confessions religieuses et ceux des organisations de la société civile. Ce n’est ni dans l’intérêt du pays, ni conforme à la culture du peuple congolais, toujours épris de paix et de convivialité.
  4. Le G7 encourage l’ensemble de notre peuple à poursuivre sa lutte pour la défense de la Constitution, l’alternance politique et l’organisation des élections dans les délais constitutionnels et à ne céder à aucune forme de diversion.

YEBELA … TIMBELA

Kinshasa, le 03/03/2016

Pour le G7

Le Président en exercice

Honorable Charles Mwando Nsimba

Député National

Le Phare

Laisser un commentaire