Share
La problématique des retraites au centre des débats.

La problématique des retraites au centre des débats.

 

Le torchon brûle encore entre le premier Ministre Marocain, Abdelilah Benkirane et les centrales  syndicales les plus représentées au sujet de la problématique de la retraite au Maroc. Pour le Gouvernement marocain, la réforme des retraites est irréversible. Mais pour les syndicats, les modifications qui seraient introduites dans les retraites devraient prendre en considération un grand nombre de facteurs. Pour le gouvernement, l’âge de la retraite doit être fixé à 65 ans ; mais d’une manière progressive (les âges de départ à la retraite augmenteront de 6 mois chaque année). Au cas où ce projet serait adopté, l’Etat employeur et  les fonctionnaires affiliés à la CMR, payeront 14%  du revenu mensuel à partir du 1 janvier 2016. D’autres amendements porteront sur la révision du salaire de référence et la baisse du taux de calcul.

Malgré les dernières rencontres organisées entre les centrales syndicales et le Gouvernement, aucune solution ne pointe encore à l’horizon. Il semble que le gouvernement est plus déterminé que jamais à aller de l’avant dans la réforme des retraites  malgré l’opposition des centrales syndicales.

Les retraités à l’honneur au lycée Moha ou hamou, à Beni Mellal, MAROC

Une cérémonie a été organisée, au lycée Moha ou Hamou, à Beni Mellal, Vendredi 6 Mai 2016, dans le dessein de rendre un vibrant hommage aux professeurs qui viennent de partir en retraite au titre de l’année scolaire 2015/2016.

Louange à Dieu, je suis en retraite. 39 ans de service. En 1977, j’ai été instituteur stagiaire, puis instituteur titulaire en 1978. En 1985, j’ai passé l’examen de sortie du CPR, à Beni Mellal. A partir de 1985, j’ai passé 17 ans au collège Day , à Beni Mellal (prof du 1 cycle, titulaire ). En 1993, j’ai passé le concours de l’ENS à Meknès. Après deux ans de formation, j’ai travaillé au lycée Allah Ben Abdellah, à Sidi Aissa, province de Fkih Ben Salah. Après avoir passé 3 ans à ce lycée, j’ai été muté au lycée Technique Mohammed V, à Béni Mellal, puis au lycée Ibn Sina, à la même ville. En 2002, j’ai passé le concours d’agrégation. De 2002 à 2004, j’ai passé deux ans de formation d’agrégation à l’ENS de Meknès. A partir de 2004, j’ai travaillé au lycée Moha ou Hamou, à Beni Mellal. Actuellement, je suis en retraite lhamdoulilah.

La vérité est toujours au bout de l’attente, pour reprendre l’expression de Roland Barthes. Louange à Dieu qui nous a aidés à réaliser les résultats escomptés grâce à de grands sacrifices, à des efforts louables déployés…

Les professeurs partis en retraite, au lycée Moha ou Hamou sont, M Larbi Chakour, Said Frix, M Jaouhar, M Kessabi, Madame Khattabi, M Ait Ghout, M Ahmed Chakour, M Tabja  et M abdelaziz El Ouali.

Ainsi, et au nom de tous ces retraités, je remercie infiniment, M Abdelaziz Louali, proviseur du lycée et tous les cadres administratifs ainsi que tous les professeurs du lycée.

La vie n’est qu’un passage. Mais, c’est grâce à l’ambition qu’on peut aller de l’avant. La retraite n’est que la fin d’une étape de la vie. On a encore beaucoup de choses à faire grâce à la volonté de Dieu. Je souhaite réussite et longue vie pour tout le monde.

SAID FRIX  BENI MELLAL

MAROC

 

Laisser un commentaire

*