Share
Procès Chebeya : les révélations de l’ancien chauffeur de Mukalay

Procès Chebeya : les révélations de l’ancien chauffeur de Mukalay

Un témoin clé dans le procès en appel sur l’assassinat de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana le 1er juin 2010, Kalala Kalao, ancien chauffeur privé de Daniel Mukalay, a fait des révélations surprenantes. Il y aurait notamment eu trois morts au lieu de deux lors de ces tristes événements.

Kalala Kalao a affirmé avoir vu Floribert Chebeya le 1er juin 2010 vers 17h dans l’enceinte de l’Inspection générale de la police nationale. Ce jour-là, c’est lui qui conduisait le colonel Daniel Mukalay. Kalala Kalao a dit avoir aussi constaté la présence des membres de l’unité Simba dans la concession de l’Inspection générale.

Congédié, il sera appelé tard dans la nuit à la résidence de Daniel Mukalay. Celui-ci est alors au salon avec Christian Ngoy Kenga Kenga et Jacques Mugabo. Des policiers dont Kalala Kalao a égrainé les noms étaient dans le jardin. Selon Kalao ces policiers lui auraient raconté les exploits du soir : trois personnes tuées, une enterrée dans une ferme vers le Bas-Congo, un cadavre déposé à Mitendi et un autre peut-être jeté dans le fleuve Congo à Kinsuka.

Le lendemain matin c’est encore Kalala Kalao qui a nettoyé les traces de sang dans la jeep blanche de Daniel Mukalay avant d’emmener les enfants du colonel à l’école. Pour les avocats de la défense, ce n’est qu’un montage. Mais les parties civiles estiment que le récit est cohérent. C’est selon elles un témoignage qui fait la lumière sur l’assassinat de Floribert Chebeya.
Bruno Minas /RFI

Laisser un commentaire