Share
RDC :35 millions de dollars pour le secteur d’Agrobusiness en RDC

RDC :35 millions de dollars pour le secteur d’Agrobusiness en RDC

L’agriculture est parmi les secteurs générateurs des ressources et créateurs d’emplois. A cet effet, l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) a formé un groupe des jeunes qui ont décidé de faire de l’agriculture leur “business”.


La brigade pilote de la ville de Kinshasa dénommée «IITA Youth Agripreneurs Kinshasa » a présenté ses différents produits riches en protéines préparés ou obtenus à base de manioc, soja, et champignons, hier mardi 18août 2015 dans l’enceinte de la concession GB, dans la commune de la Gombe.

Cette activité promotionnelle a servi de cadre à ces jeunes qui, après avoir été formés se distinguent dans la société par leur pragmatisme afin d’attirer l’attention des partenaires extérieurs tel que la Banque mondiale et la Banque Africaine de Développement à comprendre les difficultés auxquelles leurs organisations sont confrontées. Car, l’idée est de trouver les financements devant leur permettre de produire, transformer et vendre, afin de lutter contre la pauvreté et éviter l’importation des produits de premières nécessités dont doivent se nourrir les Congolais. Notons que ces jeunes entrepreneurs agricoles évoluent dans plusieurs filières manioc, soja, champignon, etc.

Contents de cette initiative pilotée conjointement par la direction des activités de production agricole et de volontariat des jeunes du ministre de la Jeunesse, Sport et Loisirs et le ministère de l’Agriculture, Pèche et Elevage, Chiji Ojukwu, chef de la délégation de la Banque Africaine du Développement et Nteranya Sanginga, directeur général de l’IITA ont félicité ces jeunes pour cette initiative dans un secteur porteur.

« Je remercie le Dg de l’IITA pour avoir ouvert l’œil sur l’implication des jeunes dans ce domaine. Grace à cette activité, la BAD est parvenue à attirer son attention sur ce programme. L’année prochaine, nous allons organiser une conférence des bailleurs, afin de trouver des partenaires pour soutenir ce secteur. Seront concernés, tous les jeunes universitaires qui vont accepter de se lancer dans l’agrobusiness. Au finish, on entend former au moins 200 jeunes et leur accorder les moyens de se lancer dans le secteur. La BAD pourvoira pour la formation et le capital pour le démarrage. Le gouvernement. Doit identifier les banques qui vont accorder les crédits à ces jeunes de façon individuelle ou collective».
De son côté, le Dg de l’IITA a démontré l’importance du programme d’appui à l’entreprenariat agricole des jeunes par la relance des brigades pilotes mécanisées des jeunes disséminées à travers la RDC de 204 à 2018.

«Le coût total du projet est de 35 millions de dollars. Et, l’enveloppe pourrait être doublée et même augmentée jusqu’à 100 millions », a précisé le DG de l’IITA. Interrogés sur les différents produits faits à base d’éléments précités, notamment lait de soja, champignons ; fromage (fait à base de soja) ; pain biscuit, samoussa, pain saucisse, gâteau d’anniversaire (à base de manioc), etc, les membres de l’IYA-KIN ont fait savoir qu’ils ont toutes les capacités de produire une grande quantité. Cependant, les moyens financiers font défaut.

LE PHARE

 

Laisser un commentaire

*